Bibliographie : psychologie et psychanalyse

La blessure d’abandonDaniel Dufour  - Les Editions de l’Homme (2013)
Vous est-il arrivé de penser que vous n’êtes pas aimable ? d’avoir peur de vous engager dans une relation ? de songer à quitter votre partenaire parce que vous vous dites que si ce n’est pas vous, c’est lui qui partira ? Si oui, c’est probablement que vous êtes abandonnique. La solution ? Aller au delà de vos barrages mentaux pour redécouvrir votre corps physique et vos sensations, reconnaître et vivre vos émotions, et reprendre contact avec votre être profond. En d’autres termes, apprendre à vous aimer en vous prodiguant de “petites touches d’amour”. Leçon de vie, leçon d’amour, tel est le message que vous livre l’auteur dans ce livre.

La peur d’aimer – Steven Carter - Les Editions de l’Homme (2007)
Dans le monde de l’amour et de l’intimité, nous sommes souvent nos pires ennemis. Nous sabotons nos relations, nous gâchons toutes nos chances, nous accrochant à des partenaires qui ne nous conviennent pas et laissant échapper de véritables occasions de bonheur. Cet ouvrage explique comment nous pouvons progresser vers le changement afin de trouver l’amour que nous méritons.

Guérir les traces du passéI. Bosch Bonomo - Les Editions de l’Homme (2005)Dans ce livre, vous trouverez à la fois la clé pour comprendre d’où viennent vos souffrances émotionnelles et des solutions pour remédier à des symptômes douloureux comme le stress, l’anxiété et la dépression. Pour survivre à notre enfance, nous nions le fait que nos besoins émotionnels de base n’ont jamais été entièrement comblés. Ces mécanismes de survie nous laissent croire que le passé n’a pas laissé de traces, que les choses n’étaient pas si mal et que nous nous en sommes finalement bien tirés. Malheureusement, à l’âge adulte, ces mécanismes de survie deviennent destructeurs, ce qui nous rend la vie plus difficile et plus douloureuse qu’elle ne devrait l’être.

Approcher les autres est-ce si difficile ?Isabelle Nazare-Aga
Les Editions de l’Homme (2004)
Etablir le contact avec les autres, engager la conversation avec des inconnus, s’intégrer à un groupe, se faire des amis, voilà des situations qui génèrent chez plusieurs personnes beaucoup d’anxiété et même les paralysent. En effet, près de la moitié de la population souffre d’anxiété sociale. Pourtant il existe des attitudes simples qui, associées à une nouvelle façon de penser, permettent de tisser des liens beaucoup plus simplement et naturellement. Dans cet ouvrage, l’auteur décrit les difficultés liées au manque de confiance en soi, subtil ou manifeste, et démontre l’avantage de penser et d’agir autrement afin d’en arriver à s’épanouir en présence des autres.

Ces femmes qui aiment trop – Robin Norwood - Les Editions de l’Homme (2009)L’amour se reconnaît au plaisir et au bonheur et non à l’obsession et à la souffrance.Trop aimer c’est cela : confondre amour et souffrance. Comment éviter que des craintes anciennes, un manque de confiance en nous ne finissent par être des obstacles ? Quand l’amour finit systématiquement mal, réapprendre à aimer est essentiel. Un incontournable.

Ces hommes qui ont peur d’aimer – Steven Carter Julia Sokol 
Les Editions de l’Homme (1990)
Pourquoi certains hommes sont-ils effrayés devant l’engagement amoureux ? Pourquoi affichent-ils des comportements bizarres, troubles et contradictoires ?
Vient parfaitement compléter le précédent… (et vice et versa ! )

Le meilleur de soi – Guy Corneau - Robert Laffont (2007)
Trop souvent, notre image de nous-même est enfouie dans un fatras de jugements négatifs et de doutes. Et pourtant, le meilleur reste à venir…Dans son nouveau livre, Guy Corneau nous invite à redécouvrir nos aspirations profondes. C’est comme une grille que l’on ouvre sur le plus beau des jardins : celui qui vit caché à l’intérieur de nous et me demande pour s’épanouir que la lumière de notre attention.
Lequel d’entre nous n’a pas eu de ces bagarres qui semblent se répéter sans cesse dans la vie amoureuse, professionnelle ou amicale ? De ces discussions qui paraissent n’avoir aucun sens et ne déboucher sur rien ? Guy Corneau nous apprend à les saisir comme autant d’occasions qui nous sont offertes de nous comprendre. Mieux, il nous propose un véritable itinéraire vers l’épanouissement personnel.

Père manquant, fils manqué – Guy Corneau – Les Editions de l’Homme (1989)
Cet ouvrage ne traite pas seulement de l’absence physique du père ; il s’interroge sur le silence qui isole aujourd’hui les pères des fils et qui donnent à ces derniers l’impression d’avoir été mal paternés. Ce livre est important parce qu’il rompt le silence.

La réponse est en moi – Micheline Lacasse - Les Editions de l’Homme (1994)L’itinéraire que nous devons parcourir dans l’enfance, celui qui va de la dépendance à l’autonomie, est parfois perturbé par nos relations affectives. Avons-nous assez souffert ? Souhaitons-nous être enfin libre ? Comment trouver le chemin qui conduit à cette indispensable liberté ? Michèle Lacasse nous invite à chercher la réponse là où elle se trouve vraiment : à l’intérieur de nous-mêmes.

Parents toxiques – Susan Forwar – Stock (2001)
Ce livre aborde un sujet encore tabou en France : la vie problématique des adultes qui, dans leur enfance et leur adolescence, ont eu des parents néfastes au développement de leur personnalité. Ces parents « toxiques » n’ont pas eu que des difficultés occasionnelles avec leurs enfants ; parfois, ils ont été alcooliques, coupables de sévices physiques ou d’abus sexuels ; mais plus souvent ils ont été démissionnaires, dominateurs, critiques, méprisants, manipulateurs. Ces attitudes, ces paroles, parce qu’elles agissent de façon répétitive et insidieuse ont causé des dommages émotionnels qui, comme des toxines, se sont répandus dans tout l’être de l’enfant.

Cessez d’être gentil soyez vrai !Thomas d’Ansembourg 
Les Editions de l’Homme (2004)
Etre avec les autres en restant soi-même.
Il y a urgence à être davantage conscients de notre manière de penser et d’agir. En illustrant ses propos d’exemples percutants, l’auteur explique comment notre tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence et à reporter sur d’autres cette violence.

Les manipulateurs sont parmi nous – Isabelle Nazare-Aga
Les Editions de l’Homme (2010)
Sympathiques, séduisants, réservés ou carrément tyranniques, les manipulateurs empruntent différentes attitudes, utilisent diverses manoeuvres pour parvenir à leurs fins. Agissant en douceur, en flattant et en charmant, ils parviennent à culpabiliser leurs proches, parents, conjoint, collègues, à les dévaloriser, à semer le doute et le malaise en eux. Les manipulateurs peuvent aller jusqu’à créer des dégâts psychologiques gravent dans leur entourage.

Rester amoureux – Isabelle Tilmant  - Robert Laffont (2013)
L’art de réinventer son couple.
Et dans votre couple, comment ça va ?
C’est un bilan de couple inédit, aussi complet que concret, que nous engage à faire ici, la psychothérapeute conjugale Isabelle Tilmant. Trop d’entre nous, affirme-t-elle, se déchirent sans avoir vraiment pris la peine de s’interroger sur leurs dissensions et se rappeler, par la même occasion, leurs points de concordance ou leur complémentarité.
Comment rester amoureux ? Comment construire un couple durable ? Comment surmonter les inévitables crises liées à l’évolution de deux personnalités distinctes.Rester amoureux dans la durée ne se décrète pas !  A chacun de faire les pas de côté nécessaires sans se sacrifier pour maintenir ou retrouver une vie commune épanouissante et excitante.

Se réaliser – Michel Lacroix - Marabout (2009)
Changer soi-même pour contribuer à changer le monde.
Pas de techniques simplistes ici mais un éclairage novateur sur le potentiel humain, la confiance en soi ou la pensée positive tels que les ont imaginés nos plus grands penseurs Goethe, Stendhal, Hegel, Kierkegaard, Sartre. Conçu comme un guide philosophique, ce livre permet à chacun de se saisir de ces richesses culturelles pour avancer sur le chemin de la réalisation de soi.

Etre la fille de sa mère et ne plus en souffrir – Patricia Delahaie – Marabout (2002)Bien des femmes souffrent de la relation avec leur mère. Très investie dans son rôle d’accompagnatrice, l’auteur s’appuie sur de nombreux témoignages pour nous montrer comment il est possible de sortir des situations de conflit.

La femme seule et le Prince Charmant – Jean-Claude Kaufmann – Nathan (2001)
De plus en plus de femmes vivent seules. Beaucoup affirment qu’elles sont ainsi plus heureuses, plus libres. Pas si sûr car, en secret, elles attendent l’homme de leurs rêves.

La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller – Marie de Hennezel
Robert Laffont (2010)
Vieillir sans être vieux.
Le vieillissement inévitable ne nous condamne pas à la solitude, à la souffrance, à la déchéance, à la dépendance. L’auteur de la Mort intime, sans langue de bois, nous guide vers un véritable « art de vieillir ». Elle fait appel à son expérience de psychologue clinicienne, pour nous montrer comment transformer en profondeur ce temps de notre vie, en apprivoiser les misères, en retirer les joies.

Parler c’est vivre – Claude Halmos – Nil Editions (2011)
Chacun reste emmuré dans sa souffrance, persuadé qu’elle n’est pas assez noble pour être partagée et, surtout, qu’elle n’a pas de véritable raison d’être. Cette certitude est si forte que même dans le cabinet d’un thérapeute, quand on s’autorise à en franchir la porte, on s’excuse souvent de ses plaintes et de ses pleurs. Pourquoi est-il si difficile de parler de sa souffrance ? Pour des raisons qui tiennent parfois à l’histoire de chacun. Il est des familles où l’on apprend, dès l’enfance, qu’il faut “tenir” quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coûte, où l’on n’a pas le droit d’exprimer des sentiments et parfois même d’en éprouver ; des familles où hésiter suscite un blâme, où échouer équivaut à une faute impardonnable. Autant de questions que chacun tourne et retourne dans sa tête sans oser en parler et auxquelles Claude Halmos répond ici.

Pourquoi l’amour ne suffit pas – Claude Halmos - Nil Editions (2006)
L’enfant n’est pas « naturellement » apte à vivre avec ses semblables et il ne découvre pas tout seul le mode d’emploi de la vie humaine. Il se construit et a pour ce faire besoin des adultes ; l’éducation est le support essentiel de sa construction. Aimer un enfant ne peut donc, comme on le croit trop souvent aujourd’hui, se limiter à éprouver pour lui de l’affection. Claude Halmos démontre que la vision d’un amour parental réduit aux sentiments a des conséquences graves pour les enfants, pour leurs parents, mais aussi pour toute la société. Elle pose, dans le langage clair qu’on lui connaît, les bases d’une véritable réflexion sur l’amour parental. Et donne ainsi à tous les parents les moyens de comprendre ce qu’aimer un enfant veut dire.

Toujours mieux ! – Frédéric Fanget – Odile Jacob (2006)
Se dépasser, faire « toujours mieux », le perfectionnisme est un puissant moteur de réussite. Or, parfois, vos exigences de perfection sont très élevées, vous vous retrouvez alors saisi par le doute, l’obsession du détail, la peur de l’erreur… Le risque est que vous n’arriviez plus à rien faire du tout.
L’auteur vous propose une véritable thérapie du perfectionnisme.

C’est grave, Docteur ? – Martin WincklerAux éditions EDLM (2002)
Martin Winckler explore ici toutes nos zones de souffrance, des pieds à la tête, en apportant son propre éclairage psychologique. Il explique la nécessité d’établir une véritable communication entre le patient et le médecin pour donner à la guérison toutes ses chances.

Comment je me suis débarrassé de moi-même – Patrick Estrade
Robert Laffont (2004)
Les 7 portes du changement.
Pour éviter de souffrir, nous mettons en place des résistances, ses systèmes de défense. Nous minimisons l’essentiel, nous surestimons le futile, nous négligeons notre existence, notre corps, nos enfants, ceux que nous aimons.
« Deviens toi-même », disait Nietzsche. Le but de ce livre est de donner à chacun les clés des portes qui barrent la route vers soi-même. Ces portes, au nombre de sept, correspondent à sept prises de conscience, chacune permettant d’accéder à une compréhension plus élevée de ce qui entrave notre sagesse et notre équilibre de vie, et par là même, notre santé.

Psychanalyse des contes de fées – Bruno Bettelheim - Pocket (1999)
Les contes de fées ne traumatisent pas leurs jeunes lecteurs, ils répondent de façon précise et irréfutable à leurs angoisses, les informant des épreuves à venir et des efforts à accomplir. Tel est le postulat de ce livre majeur où Bruno Bettelheim nous éclaire sur la fonction thérapeutique des contes pour enfants et adolescents.

Il m’a tuée – Maryse Vaillant - Pocket (2005)
Au cœur des secrets de famille.
Maryse Vaillant nous montre la voie pour cesser de porter la valise de nos parents, se libérer du passé afin d’inventer une existence qui nous convienne.
Un plaidoyer pour la vie qui triomphe malgré les blessures.

Femmes sous emprise -Marie-France Hirigoyen – Pocket (2006)
Les ressorts de la violence dans le couple.
Les agressions physiques dans le couple n’arrivent pas soudainement. Bien avant les bousculades et les coups, il y a une escalade de comportements abusifs et d’intimidations. La pire violence n’est pas la plus visible. Si les femmes ne partent pas, c’est qu’elles ont été piégées, mises sous emprise.
Marie-France Hirigoyen, à partir de nombreux exemples, analyse les ressorts au sein du couple, car il faut comprendre pour agir.

Le harcèlement moral – Marie-France Hirigoyen – Pocket (1998)
Il est possible de détruire quelqu’un juste avec des mots, des regards, des sous-entendus : cela se nomme violence perverse ou harcèlement moral.Pour déstabiliser et détruire, les armes de la malveillance, de la manipulation et de la persécution sont innombrables. La loi du plus fort règne le plus souvent dans la famille, l’entreprise, la société. Comment comprendre, analyser, vaincre le harcèlement psychologique ?

C’est pour ton bien – Alice Miller – Aubier (1998)
Racines de la violences dans l’éducation des enfants. Un ouvrage essentiel.

L’A.B.C. des émotions – Claude SteinerInter-Editions (2014)
Développer son intelligence émotionnelle.
Nous avons tous appris à lire et à écrire correctement. Mais respectons-nous les règles de la grammaire particulière des émotions ? Ce livre nous invite à prendre conscience de l’importance de cet alphabet de tous les jours qui nous relie aux autres. Il nous montre avec simplicité et pertinence comment l’intelligence émotionnelle est notre premier pas vers la reconnaissance des sentiments (les nôtres et ceux des autres), la maîtrise de leurs expressions et de leurs effets. Il nous libère de la peur et du malaise que nous ressentons parfois devant la puissance des émotions et nous en restitue la force.

Du désir au plaisir de changer – Françoise Kourilsky-Belliard - Inter-Editions (2004)Cet ouvrage développe une idée salutaire et féconde : toute résistance au changement est un facteur de réussite qui s’ignore. L’auteur démontre ici avec force, comment faire basculer au profit du changement, l’énergie mise à le contrecarrer.

Le choc amoureux – Francesco Alberoni - Ramsay (1993)
Qu’est-ce que tomber amoureux ? C’est l’état naissant d’un mouvement collectif à deux. Cette définition nous guide dans ce court voyage à travers un territoire que nous connaissons tous, car tous nous avons directement vécu l’expérience de l’amour, qui reste pourtant énigmatique et insaisissable. Cette définition pose le problème de tomber amoureux d’une façon nouvelle et le situe dans une optique différente de celle à laquelle nous ont habitués la psychologie, la sociologie et même l’art.

Le syndrome de Peter Pan – Dan Kiley - Robert Laffont (1996)
Il y a de part le monde des centaines de milliers d’hommes qui refusent de grandir et qui, même parvenus à l’âge mûr, demeurent incapables d’affronter leurs responsabilités et d’accéder à leurs sentiments profonds, à leurs véritables émotions.
Egocentriques, narcissiques, ils feignent la gaieté, l’insouciance, le bonheur et tentent de cacher aux autres comme à eux mêmes les fissures qui lézardent une séduisante façade.

Peter Pan grandit – Dan Kiley - Robert Laffont (1995)
Comment savoir si l’on est parvenu à la maturité ? Devient-on jamais adulte ? Comment aimer une femme sans renoncer à soi-même ? Est-il possible de concilier maturité et vie sexuelle passionnante ? De nos jours, les femmes supportent de moins en moins longtemps de vivre avec un compagnon ou un mari immature sur le plan affectif. Peter Pan doit grandir mais son épanouissement exige un long chemin qui ne se fera pas nécessairement sans douleur.

Aime-toi, la vie t’aimera - Catherine Bensaid - Robert Laffont (1994)
Comprendre sa douleur pour entendre son désir.
Submergés par un imaginaire qui nous fait voir la vie en noir, nous avons tous en nous, un cinéma qui défile en permanence. Du « personne ne m’aime » à « jamais je n’y arriverai », chacun possède son leitmotiv. Nous sommes prisonniers d’un système de pensée qui nous complique sans cesse la vie et nous souffrons des limites que nous nous sommes créées. A la fin de notre lecture, quelque chose à subtilement changé en nous. Aime-toi, la vie t’aimera est un livre qui apprend à nous réconcilier avec nous-mêmes et à rendre possible ce que nous avons toujours cru impossible.

La trahison du Moi – Arno Gruen  - Robert Laffont (1991)
Plus on se protège contre ses émotions et ses sentiments authentiques et plus ont est « clivé », plus on trahit son moi profond. Dans notre société ne sont pas faibles ceux qui souffrent mais ceux qui craignent de souffrir. Devenir un être pleinement humain, autonome, authentique, c’est accepter sa vulnérabilité.

Comme un vide en moi – Moussa Nabati - Fayard (2012)
Habiter son présent.
“Comme un vide en moi…” Que cache cette plainte maintes fois entendue ? Quel est son sens, son origine ? Pourquoi est-il parfois si compliqué de jouir du temps présent ? Comment habiter son corps et le monde en lien de confiance avec autrui ? L’auteur montre que ce mal-être, reflète l’absence à soi, pouvant se manifester par l’instabilité, l’hyperactivité, l’ambivalence, mais aussi par les angoisses, la dépression et les difficultés en amour.

Le bonheur d’être soi – Moussa Nabati – Fayard (2006)
A travers de nombreux témoignages, Moussa Nabati montre que le seul vrai obstacle empêchant l’adulte de goûter au bonheur provient de sa difficulté à oser être lui-même. La raison principale en est la présence en lui d’une dépression souvent inconsciente qui affecte son enfant intérieur. Il se vit de ce fait coupable et indigne d’être heureux.

Etre soi, cela veut dire s’aimer, se respecter, en jouissant d’un psychisme autonome, différencié des autres mais relié à ses origines et à son passé. Cela permet de ressentir, de choisir, de désirer et de s’exprimer en son nom propre, pour son compte, à sa vraie place.

L’amour terroriste – Vincent Miller - Robert Laffont (1999)
Comment notre culture constitue-t-elle un frein à l’épanouissement des relations intimes.
Cet ouvrage démonte l’engrenage qui transforme peu à peu l’amour en guerre.

Histoires d’amours, histoire d’aimer – Catherine Bensaïd  - Robert Laffont (2011)De l’autre rêvé au bonheur partagé, les multiples facettes du sentiment amoureux.

La guérison du cœur – Guy Corneau - Robert Laffont (2003)
Nos souffrances ont-elles un sens ?
Guy Corneau nous montre en quoi la maladie nous donne une extraordinaire occasion (même si elle est douloureuse) de relire notre propre histoire et d’aller plus loin que la répétition permanente de nos misères et de nos handicaps. Nos maladies et nos épreuves peuvent nous guider.

Comment apprivoiser son crocodile - Catherine Aimelet-Périssol
Robert Laffont (2007)
Tristesse, colère, peur, émotions soudaines et apparemment irrationnelles, tous ces troubles sont autant de cris d’alarme qui nous disent quelque chose de nos besoins. Ce ne sont pas seulement des réactions à une situation , mais des messages envoyés par le cerveau, inspirés par une logique de vie.

Frères et sœurs, une maladie d’amour – Marcel Rufo - Fayard (2002)
Pour ce pédopsychiatre, l’amour fraternel serait une grande illusion et la rivalité familiale, souvent constructive. Marcel Rufo aime bousculer les idées reçues.

Victime, bourreau ou sauveur : comment sortir du piège ? – Christel Petitcollin Jouvence (2006)
A chaque fois que vous vivez une relation négative, décourageante et frustrante, il y a fort à parier que vous vous êtes fait entraîner dans un jeu de triangle. Même s’il n’y a rien de drôle, le terme de jeu est adéquat car ces situations négatives sont étrangement standard et obéissent à des règles quasiment immuables.

La colère, cette émotion mal-aimée – Serge et Carolle Vidal-Graf – Jouvence (2012)Deux Gestalt-thérapeutes se basent sur les techniques de la « communication non-violente » pour montrer comment il est possible d’exprimer ses émotions sans haine.

Les images, les mots , le corps - Françoise Dolto et Jean-Pierre Winter
Gallimard (2002)
Cet entretien avec Françoise Dolto a été réalisé en 1986 par le psychanalyste Jean-Pierre Winter. Publié pour la première fois, il permet un retour au véritable enseignement de cette grande dame.

Ces gens qui remettent tout à demain – R. Emmett – Les Editions de l’Homme (2001)La « procrastination », autrement dit l’habitude de tout remettre au lendemain, est un mal qui se soigne !

Arrête de bouder – Marie-France Cyr  - Les Editions de l’Homme (2011)
A l’aide de témoignages et d’exercices pratiques, ce livre explique aux boudeurs professionnels ainsi qu’à leur victimes pourquoi l’on se confine dans le silence, et surtout comment réussir à mieux communiquer.

Etre adulte en amour – David Richo – Payot (2011)
Etre adulte en amour, c’est avoir trouvé le secret des couples qui durent : savoir ce que l’on veut, être capable de lâcher prise, aimer l’autre pour ce qu’il est. Grâce à son approche qui combine les outils de la psychologie positive et ceux de la pleine conscience, David Richo montre comment vivre le meilleur de l’amour et se défaire de tout ce qui entrave et alourdit la vie de couple.

Pourquoi m’as-tu abandonné(e) - Jean-Charles Bouchoux – Payot (2012)
On ne cesse de parler des pervers narcissiques, mais les victimes ? Que sait-on d’elles ? Il ne faudrait pas oublier que ce sont elles qui souffrent, elles qui vont consulter, elles qui doivent s’en sortir ! Pourquoi reste-t-on si souvent accroché à ce qui nous fait du mal ?
Un livre plein de sagesse qui nous invite à lâcher prise et prendre de la hauteur, à ne plus craindre de devenir adulte, autonome, libre.

Sexy soit-elle – Maryse Vaillant – Les liens qui libèrent (2012)
D’une femme qui se veut féminine, on attend qu’elle soit sexy et rien d’autre. Autrement dit, une femme doit refléter les fantasmes masculins et susciter le désir des hommes ou alors elle n’est pas considérée comme féminine. Le genre féminin ne serait-il plus un genre à part entière, mais le miroir des désirs de l’autre genre ? Qu’en est-il donc de la force, du courage, de l’intelligence, de la solidarité, de la sensibilité ? Ces qualités, que chacun reconnaît pourtant comme étant celles des femmes, ne seraient-elles plus féminines ?

Exister – Robert Neuburger – Payot (2012)
Le plus intime et fragile des sentiments.A vous dont les sentiments d’exister a été attaqué, ébranlé ou détruit, la société ne propose plus en effet que cette issue banalisante : la “dépression”. Il y a pourtant des alternatives. Elles sont libératrices et elles redonnent de la dignité. Robert Neuburger nous les présente dans cet ouvrage.

Les perversions narcissiques – Paul-Claude Racamier – Payot (2012)
Si l’on parle aujourd’hui de la perversion narcissique, c’est grâce à Paul-Claude Racamier. Le premier, il en a révélé l’existence et décrit le fonctionnement dans ces pages puissantes et imagées d’où émerge un être glaçant, homme ou femme, qui adopte la stratégie du coucou pour se débarasser de sa propre souffrance.

Si les hommes pouvaient parler - Alon Gratch – Payot (2001)
Les femmes se plaignent des hommes qui ne parlent pas, n’écoutent pas et ne comprennent rien ? Alon Gratch propose ici d’améliorer la communication entre les hommes et les femmes grâce à sept clés qui permettent de décoder les comportements masculins : la honte, le vide émotionnel, le sentiment d’insécurité, la préoccupation de soi, l’agressivité, l’autodestruction, l’expression sexuelle.

Les cinq choses qu’on ne peut pas changer dans la vie – David Richo
Petite Bibliothèque Payot (2001)
Nous gaspillons notre énergie à vouloir tout maîtriser. Certaines choses nous résisteront toujours. S’échiner à les changer, c’est s’exposer à la frustration et à la souffrance.
En acceptant de lâcher prise, nous pouvons ressentir une libération et, sans aucunement être passifs, goûter à la véritable richesse de la vie : dire “oui” à ce que nous sommes.
Un livre positif et utile.

L’amour à découvert – Fabrice Midal – Le livre de poche (2001)
Nous savons tous qu’une vie sans amour est une vie désolée, une vie à laquelle manque l’essentiel. Mais savons-nous réellement ce qu’est l’amour ? Savons-nous pourquoi nous nous égarons en le cherchant ? Et pourquoi il nous arrive si rarement d’aimer et d’être aimé. Battant en brèche nombre d’idées reçues, Fabrice Midal nous entraîne à la découverte des différentes facettes de l’amour et nous montre que chaque individu est capable d’aimer. Retrouver un chemin dans l’amour, reconnaître le point tendre du coeur, accepter nos imperfections et en faire autant de chances pour nous ouvrir réellement, telle est l’invitation de ce livre, qui nous aide à entrer dans l’immensité de l’amour.

Revivre. Eprouver nos blessures et nos ressources – Frédéric Worms
Flammarion (2001)
En français, le verbe ”Revivre” a deux sens : c’est en effet renaître, retrouver le sentiment d’être vivant et relié à autrui. Mais c’est aussi se laisser rattraper par “un passé qui ne passe pas” et se replier sur soi-même. Chacun de nous fait cette double expérience, souvent sans le savoir. Il faut pourtant la penser, l’affronter, résister à ce qui nous enferme, accéder à ce qui nous délivre. Un art de vivre, c’est à dire de revivre, qui pourrait bien être le seul possible.

Comprendre et traiter la souffrance psychique – Seuil (2001)
Ouvrage collectif sous la direction de Mony Elkaïm
Ce livre propose un panorama comparatif de la façon dont les grands troubles psychiques sont définis et traités par la psychiatrie contemporaine, ainsi que par les principales psychothérapies. L’alcoolisme, l’anorexie, la dépression, la schizophrénie, les troubles de l’enfance, les troubles sexuels sont notamment passés en revue. Les traitements proposés sont scientifiquement reconnus et leurs résultats ont fait l’objet d’études qui ont été publiées. L’ouvrage se conclut pas une synthèse qui met en regard, pour chaque trouble, les résultats de ces traitement, afin que le lecteur puisse plus facilement savoir éventuellement à qui s’adresser.

Le sydrome de la fée clochette – Sylvie Tenenbaum – Editions du Moment (2012)Clochette est brillante, bosseuse, perfectionniste, enjôleuse, romantique parfois. Mais cette séductrice, n’est jamais satisfaite de ses conquêtes. En réalité, à force d’exigences déçues, elle est tout le temps en proie à une colère intérieure qu’elle doit s’employer à cacher. Elle sait si bien “jeter de la poudre aux yeux”. C’est une fée, ne l’oublions pas !

Etre mieux avec soi-même – Elsa GodartMichel Lafon (2012)
Notre bien-être, notre épanouissement, notre équilibre et nos rapports avec les autres dépendent étroitement du regard, souvent faux, que nous portons sur nous-mêmes. Doutes, insatisfactions, complexes, manque de confiance en nous minent parfois notre vie quotidienne, perturbant nos relations sociales, affectives et amoureuses.
Quel que soit notre âge, ce livre nous propose de mieux nous connaître afin de mieux nous aimer, ce qui optimisera nos relations avec les autres.

Secrets de famille et non-dits – Yvonne Poncet-Bonissol - Dangles Editions (2012)
Au départ, un viol, un inceste, un adultère, un abandon, un crime, une maladie honteuse… et la déflagration émotionnelle, la honte, la peur ou la culpabilité furent telles qu’on s’empressa de se murer dans le silence. La chape de plomb était tombée, le secret de famille était né. Et tant pis si, génération après génération, tous en payent le prix fort. Et pourtant, ce secret de famille, qui a poussé sur une inexprimable souffrance, va se mettre à faire parler de lui. Alors comment en finir avec un non-dit, accepter de sortir du silence ?

Tu m’as pas jetée. C’est moi qui suis partie. – Julie Campagne
Le bord de l’eau (2012)
Enquête sur les disputes de couple.Que choisissons-nous de dire et surtout de taire lors des disputes ? Le rôle des corps pendant et apèrs les disputes. Disputes vécues dans des espaces réduits : la chambre, le lit, la voiture, etc.
Que sommes-nous près à accepter au nom de la “communauté couple” ?