L’art thérapie

Peindre, dessiner, danser permet de prendre conscience de ses contradictions, de ses conflits intérieurs : la création artistique peut permettre l’accès à des sentiments enfouis.
Il n’est pas nécessaire de savoir peindre ou dessiner : il ne s’agit pas de faire beau… de faire une œuvre d’art forcément… même si parfois cela peut advenir. Il s’agit de mettre en couleurs, en mouvement… une émotion, un sentiment et d’en exprimer au plus près l’intensité .
De séance en séance, les associations d’idées se font, les prises de conscience également. Après avoir, dans un premier temps, suscité et favorisé l’expression du Client sous une forme artistique, le thérapeute retrouve ensuite sa fonction classique d’ écoute afin de soutenir la prise de conscience.
Chez les personnes dont l’image d’elles-mêmes est fortement dévalorisée, la production d’une œuvre permet une revalorisation et une amélioration de la confiance en soi.
Personnellement, j’utilise le dessin et la peinture en particulier avec les enfants. L’introspection étant pour eux souvent difficile. L’art thérapie est également très utile avec les adultes éprouvant des difficultés à utiliser la parole pour approfondir leur réflexion et leur expression, ou au contraire avec les adultes qui parlent facilement d’eux en restant dans le factuel (anecdotique) et donc qui progressent difficilement.
Le théâtre et l’expression corporelle sont utiles pour les jeux de rôles.
La musique est tout à fait adaptée dans les séances d’hypnose.


Si vous cherchez des ouvrages sur l’art thérapie
:

L’art thérapie Jean-Pierre Klein (“Que sais-je”)
L’art thérapie,pratiques, techniques et concepts Geoffrey Troll - Jean Rodriguez (Ellébore)
Ma pratique de l’art-thérapie – Nos mémoires à fleur de peau Nicole Weil (Le Souffle d’Or)


Si vous cherchez un thérapeute
:

Inecat
23, rue Boyer
75020 PARIS
01 46 36 12 12

http://www.inecat.org

Fédération nationale des arts-thérapeutes
14, rue Jérôme-Dulaar
69004 LYON
04 78 27 99 61
06 70 13 39 02