Psychologie et psychanalyse

Hypersensibles – Ilse Sand - Josette Lyon (2016)
Vous en avez assez de vous entendre dire que vous prenez la vie trop à coeur ? Si vous faites partie des personnes hautement sensibles, il est normal que vous ne preniez pas les choses à la légère. Etre sensible ou hautement sensible, est à la fois un handicap et un cadeau.
Ce livre va vous aider, grâce à de nombreux exemples, à vivre votre hypersensibilité au quotidien avec sérénité pour trouver la force d’être vous-même. Vous apprendrez à mieux gérer vos émotions pour transformer votre hypersensibilité en une force et accéder ainsi au bien-être.

Les paroles perverses – Robert Neuburger - Payot (2016)
Pourquoi, dans un couple, l’un des partenaires va-t-il utiliser le langage pour engluer l’autre dans un piège ? Et comment se fait-il que, souvent, l’on soit incapable de repérer la perversité d’une parole ? Nombre de dépressions, voire de délires, sont engendrés parce qu’on se trouve seul face à des situations de désinformation : notre intuition, nos sentiments nous indiquent qu’il y a anguille sous roche, tandis que notre partenaire nous soutient que ce que nous croyons, nous ne le voyons pas, ou que ce que nous croyons, nous n’avons pas à le croire ! Ce livre est destiné à vous aider à repérer les situations et les paroles, les violences intimes, subtiles, qui relèvent de la manipulation, à mettre des mots sur des ressentis, des signaux d’alerte, avant que des dégâts psychologiques ne vous affectent. Faux raisonnements, mensonges, négationnisme, communication paradoxale : bienvenue au pays des mots tordus.

Guérir sa vie – Gustave-Nicolas Fischer - Odile Jacob (2015)
Un chemin intérieur.
Pour certains d’entre nous, une trahison, une rupture ou un drame imprévisible sont venus pulvériser nos existences. Comment vivre alors cet “après” ? Comment s’en relever vraiment, pleinement ? Ce livre décrit ce processus intérieur qui devient une voie de sagesse pour chacun : se détacher, retrouver confiance en soi et agir au quotidien en posant des actes guérisseurs sont quelques-unes des tâches à entreprendre. On comprend que la guérison signifie davantage qu’un seul retour à la santé, au bien être. Elle permet à celui qui a été brisé de se relever. Pour naître à une autre vie.

Les Plaisirs cachés de la vie – Théodore Zeldin - Fayard (2014)
Quelle est la grande aventure de notre temps ?
Comment être apprécié à sa juste valeur ?
Comment ne pas se gâcher la vie ?
Femmes et hommes pourraient-ils se traiter autrement ?
Comment mieux déployer son sens de l’humour ?
Voici quelques questions, parmi beaucoup d’autres, auxquelles Théodore Zeldin répond tout en disséquant les espoirs frustrés de maints personnages historiques, obscurs ou célèbres. Les plaisirs cachés de la vie deviennent avec lui une source de perspectives inattendues et à la portée de chacun.

Je pense mieux – Christel Petitcollin – Guy Trédaniel éditeur (2015)
Vivre heureux avec un cerveau bouillonnant, c’est possible ! “Je pense mieux” est un livre-lettre, un livre-dialogue, destiné aux lecteurs qui connaissent déjà “Je pense trop” et qui attendaient une suite.

E.M.O.T.I.O.N. – Catherine Aimelet-Périssol – Pierre Massot- Albin Michel (2015)
7 étapes pour se comprendre.
Nous sommes co-pilotes. Par notre cerveau “reptilien”, automatique et rapide, qui régit notre rapport immédiat aux autres et à l’environnement. Et par notre cerveau “cognitif”, conscient mais plus lent, qui donne du sens et permet de prendre du recul. L’entente entre ces deux copilotes n’est pas toujours cordiale. Leur discorde engendre le stress. C’est ce dialogue intérieur, source d’une pression émotionnelle constante, qui parasite et dégrade nos relations. Il s’agit de s’émanciper de la tyrannie des émotions grâce à 7 étapes qui balisent le chemin vers plus de libre arbitre. Une pédagogie simple et progressive appuyée sur de nombreux exemples.

Je suis comme je suis – Isabelle Nazare-Aga - Les Editions de L’homme (2015) Saviez-vous que les idéaux, les motivations profondes qui nous poussent à faire des choix tout au long de notre existence, sont en fait une combinaison de ce qu’on appelle des valeurs et des contres-valeurs personnelles ? Il semble que peu de gens sont conscients de ces aspects pourtant déterminants du sens de leur vie. L’auteur propose le premier guide pratique des valeurs et contre-valeurs, un outil qui facilitera grandement votre recherche.

Dominer sa part d’ombre – Lise Bartoli – Petite bibliothèque Payot (2015)
Nous avons tous une part d’ombre. Tant que nous l’ignorons, elle influence négativement notre vie et nous fait souffrir. L’auteur nous aide à la transformer en énergie positive.

Pourquoi les autres y arrivent et pas moi ? Gabrielle Rubin - Payot (2014)
Essai sur nos prisons imaginaires.
Souffrir d’inhibition, c’est se croire médiocre alors qu’on ne l’est pas. C’est choisir systématiquement le ou la partenaire qui nous correspond le moins. C’est se résigner à n’être jamais tout à fait heureux, et parfois même à vivre dans le malheur. Pourtant, l’inhibition possède aussi des vertus, puisque c’est grâce à elle que nous ne cédons pas à toutes nos pulsions. Comment se fait-il donc qu’elle puisse se transformer en une force qui nous entrave et qui, dans certains cas tragiques, va jusqu’à contraindre les victimes d’abus ou les proies des pervers à ne pas pouvoir échapper à leurs bourreaux.

Amour et sens de nos rencontres – Juliette Allais - Eyrolles (2014)
De l’amour subi à l’amour choisi. Pourquoi elle ? Pourquoi lui ? Heureuse ou malheureuse, adultère ou conjugale, éphémère ou durable, chaque relation est en effet porteuse d’un sens sans lequel la rencontre n’aurait pas eu lieu. Mais savons-nous pour autant décrypter le message que chacune d’elles nous adresse ? Ce qu’elle dit de nous ? De ce que nous avons à vivre, à comprendre et à éclairer ? Pour nous délivrer des héritages et des conditionnements, oser progresser vers nous-mêmes et ainsi, vivre des amours toujours plus justes et plus profondes ? Parce que l’amour n’est ni un cocon, ni une fatalité, ni un dû, mais d’abord un creuset où se trouver et s’accoucher soi-même.

Souffrir ou aimer. Transformer l’émotion – Christophe Massin - Odile Jacob (2013)Christophe Massin montre comment l’émotion, lorsqu’elle est transformée par un travail d’acceptation, offre justement la voie royale qui peut nous pacifier et nous permettre d’accéder à l’amour de soi et de l’autre. Ce cheminement intérieur qui unit psychothérapie et spiritualité, l’auteur l’illustre à travers le parcours d’un homme et d’une femme engagés dans cette aventure libératrice. “Ce livre nous convie à un amour libre et joyeux.” Alexandre Jollien

Guérir de sa mère – Brigitte Allain Dupré - Eyrolles (2013)
De la blessure à la réalisation de soi. Dépasser les blessures de l’enfance. Nous ne pouvons pas faire sans no mères mais faire avec elles est difficile, parfois destructeur. Trop présentes, trop absentes, mal aimantes, hyper fragiles ou encore inconscientes de leurs attentes démesurées, elles façonnent nos personnalités et conditionnent notre rapport à la vie. Que reste-t-il dans nos existences d’adultes des traces de ces enfances mal vécues dans le sillage d’une mère défaillante ? Comment en s’installant dans la vie, ces blessures de mère nous confrontent-elles à ce que nous aurions voulu oublier ? Estime de soi fragile, manque chronique d’énergie, liens aux autres qui ont du mal à se nouer et durer… Que faire d’un héritage maternel douloureux ? Ce livre nous invite à tracer notre propre route, à nous dégager de cette fidélité inconsciente à notre enfance pour réaliser qui nous sommes vraiment.

S’aimer – Kristen Neff - Belfond (2013)
Comment se réconcilier avec soi-même. Dans une société où l’on est en permanence comparé à plus riche, plus beau, plus intelligent que soi, qui est vraiment satisfait de ce qu’il est ? Devant cette compétition féroce, nous avons tous le même réflexe : nous juger très sévèrement avant que les autres ne le fassent. Mais l’autocritique n’est pas la solution. Pour prendre confiance et être capable de se dépasser, un seul secret : s’entourer des mêmes égards que ceux que nous témoignons à nos proches.

Ces gens qui ont peur d’avoir peur – Elaine N. Aron - Les Editions de l’Homme (2013)
Mieux comprendre l’hypersensibilité. L’hypersensibilité est loin d’être un défaut. La plupart des personnes concernées sont très consciencieuses et intuitives mais, malheureusement, la peur empoisonne souvent leur existence. Ce livre est conçu non seulement pour favoriser l’adaptation des hypersensibles aux différents aspects de leur trait de caractère, mais encore pour les inciter à en faire un atout dans leur vie professionnelle et sentimentale.

La vie des émotions et l’attachement dans la famille – M. Delage – Odile Jacob (2013)
Et si, à l’opposé de cet espace figé qu’on a longtemps décrit, la famille était ce lieu complexe où chacun de nous apprend que ce sont les émotions qui nous lient les uns aux autres pour le meilleur, parfois pour le pire, mais toujours pour la vie ? Une perspective originale et éclairante pour mieux comprendre comment les émotions se vivent, se partagent et se régulent dans cet espace de plus en plus mouvant qu’est la famille.

De l’adulte roi à l’adulte tyran – Didier Pleux - Odile Jacob (2012)
Qui sont ces individus qui, dans la rue, au travail, au sein du couple ou en famille, agissent en fonction de leur seul bon vouloir ? Comment freiner ces comportements abusifs chez les autres et parfois même chez nous ? Comment résister aux “Moi, Moi, Moi ” ? Didier Pleux examine ce nouveau phénomène et en signale les risques. C’est tout simplement le lien social qui est en jeu. Car l’adulte roi peut basculer vers l’adulte tyran si on ne s’y oppose pas. Les remèdes existent… ils sont éducatifs.

Le syndrome du sauveur – Mary C. Lamia et Marilyn J. Krieger – Eyrolles (2012)
Se libérer de son besoin d’aider les autres. Aider les autres est souvent signe de générosité et source de satisfactions morales. Cependant, endosser les habits du sauveur sans pouvoir déposer le costume ou avoir conscience d’en être dépendant, peut non seulement nuire à nos relations mais de plus nous emprisonner dans un rôle douloureux. Nouer des relations pour de mauvaises raisons, perdre son identité en jouant les saint-bernard, ne plus pouvoir se libérer d’un rôle trop lourd à porter, il se pourrait que nos meilleures intentions mettent en péril nos histoires affectives. Que l’on soit sauveur ou sauvé, il s’agit avant tout de se libérer.

Les Etats d’âme – Christophe André - Odile Jacob (2009)
Un apprentissage de la sérénité. Mélange subtil d’émotions et de pensées, nos états d’âme sont le coeur battant de notre lien au monde. Toujours présents, toujours influents, ils accompagnent chaque moment de notre vie. Ce livre nous aide à les comprendre et à les moduler. Savoir descendre en soi, accueillir ses états d’âme et les faire évoluer peut tout changer dans notre vie. Et nous guider vers un peu plus de sérénité.

Imparfaits, libres et heureux – Christophe André – Odile Jacob (2006)
Ce livre va vous aider à avancer sur le chemin de l’estime de soi. A la construire, la réparer, la protéger. Il va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour résigner, mais pour mieux évoluer. Etre enfin soi-même. Ne plus se soucier de l’effet que l’on fait. Agir sans craindre ni l’échec ni le jugement. Et trouver tranquillement sa place u milieu des autres.

Psychologie de la peur – Christophe André – Odile Jacob (2005)
Craintes, angoisses et phobies. Pourquoi les mécanismes de nos peurs se dérèglent parfois ? Pourquoi notre cerveau émotionnel prend alors le pouvoir ? Au travers de récits étonnants, parfois bouleversants, l’un des meilleurs spécialistes français des peurs et phobies nous entraîne avec lui dans ses séances de thérapie. Il nous explique comment guérir durablement nos peurs.

Vivre Heureux – Christophe André – Odile Jacob (2003) Psychologie du bonheur. Nous avons parfois du mal à nous sentir heureux… Où chercher alors le bonheur ? Et surtout, peut-on apprendre à être heureux ? Ce livre très concret vous permet de faire le point sur vos aptitudes au bonheur et vous offre les clés pour bâtir peu à peu une vie plus heureuse.

La force des émotions – François Lelord et Christophe André – Odile Jacob (2001)Comment rester maître de ses émotions ? Comment mieux comprendre celles des autres, sans brimer les siennes ? Pour chacune de nos grandes émotions, la joie, la colère, la tristesse, la jalousie, la honte, l’amour… voici du nouveau et des conseils pour mieux les comprendre et les exprimer. Apprenez à faire de vos émotions une force.

La peur des autres – Christophe André et Patrick Légeron – Odile Jacob (2000)Pourquoi avons-nous le trac ? Quelles sont les situations sociales les plus intimidantes Pour la plupart d’entre nous ? A partir de quand la timidité devient-elle phobie sociale ? Christophe André et Patrick Légeron expliquent toutes les formes que peut revêtir l’anxiété sociale. Ils vous aident à faire la différence entre ce qui est normal et ce qui l’est moins. Ils proposent des solutions concrètes.

L’estime de soi – Christophe André et François Lelord  – Odile Jacob (1999)
S’aimer pour mieux vivre avec les autres. Lorsqu’on ne s’estime pas, on est rarement heureux. On doute de soi, on ne fait pas toujours les bons choix, on se sent vulnérable dans l’adversité. Ce livre vous permet de comprendre comment l’estime de soi se construit dès l’enfance, se développe à l’adolescence, puis influence de manière déterminante votre vie sentimentale, conjugale, professionnelle.

Comment gérer les personnalités difficiles – F. Lelord et C. André – Odile Jacob (1999)
L’anxieux qui vous harcèle, le paranoïaque qui prend tout comme une offense, l’obsessionnel qui se perd dans les détails au détriment de l’essentiel, le narcissique qui tire la couverture à lui, le dépressif qui vous accable de son inertie : tous perturbent votre vie quotidienne, au travail, à la maison, en famille…Ce livre vous propose de mieux les comprendre pour mieux les gérer.

De chair et d’âme – Boris Cyrulnik – Odile Jacob (2006)
« Le bonheur n’est jamais pur. Pourquoi faut-il que, si souvent, une bouffée de bonheur provoque l’angoisse de le perdre ? Sans souffrance, pourrait-on aimer ? Sans angoisse et sans perte affective, aurait-on besoin de sécurité ? Le monde serait fade et nous n’aurions peut-être pas le goût d’y vivre. » Ce livre fonde une nouvelle biologie de l’attachement. Il explique pourquoi, pour chacun d’entre nous, la vie est une conquête permanente, jamais fixée d’avance. Ni nos gènes ni notre milieu d’origine ne nous interdisent d’évoluer. Tout reste possible. Un message d’espoir, plein de tendresse et d’humanité.

Parler d’amour au bord du gouffre – Boris CyrulnikOdile Jacob (2004)
Dans cette essai vibrant sur le bonheur, Boris Cyrulnik démontre que même ceux qui ont de graves blessures affectives peuvent les transformer en grand bonheur. Il veut montrer comment on s’engage dans le couple avec son histoire et son style affectif, ses blessures et ses victoires.

Les vilains petits canards – Boris Cyrulnik - Odile Jacob (2001)
Maria Callas, « la divine », la voix du siècle s’il ne devait en rester qu’une, fut une petite fille dépérissant de carences affectives dans un dépôt d’enfants immigrés de New York… arbara, meurtrie par un viol paternel et persécutée pendant la guerre, a su chanter sa vie et chacun la fredonne… eorges Brassens, mauvais garçon, dut à son professeur de troisième la découverte de la poésie qui donna une autre issue à sa révolte… Ces cas de résilience sont célèbres. Mais Boris Cyrulnik décrit ici ce que pourrait être chacun d’entre nous. Il nous montre comment ce processus se met en place dès la petite enfance, avec le tricotage des liens affectifs puis l’expression des émotions.

Un merveilleux malheur – Boris Cyrulnik – Odile Jacob (1999)
« On s’est toujours émerveillé devant ces enfants qui ont su triompher d’épreuves immenses et se faire une vie d’homme, malgré tout. Le malheur n’est jamais pur, pas plus que le bonheur. Un mot permet d’organiser le mystère de ceux qui s’en sont sortis. C’est celui de résilience, qui désigne la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l’adversité. »

Les Nourritures affectives – Boris Cyrulnick – Odile Jacob (1993)
Ce livre examine, depuis le stade fœtal jusqu’à la vieillesse, les pathologies affectives qui sont à l’origine des troubles de socialisation des individus et donc des maux les plus flagrants de nos sociétés : violence, racisme, transgressions sexuelles. Il montre en particulier comment la promiscuité ou l’absence provoquent la fusion ou la carence affective, empêchent les individus de socialiser leurs émotions dans des rituels et les poussent au passage à l’acte.

Tristesse, peur, colère – Stéphanie Hahusseau – Odile Jacob (2006)
Vous vous sentez hypersensible ? Vous êtes souvent submergé par vos émotions ? Miné par la colère, l’inquiétude, la tristesse ? Jusqu’à en souffrir, en avoir honte, vous sentir déséquilibré ou anormal ? Pourtant éprouver toutes ces émotions, c’est normal, voire nécessaire. Même nos émotions négatives peuvent nous aider, à condition de savoir en faire bon usage.

La souffrance muette de l’enfant – Alice Miller – Aubier (1990)
On retrouve ici la préoccupation essentielle d’Alice Miller : mettre en évidence une vérité qui a si souvent été (volontairement ?) mal interprétée. Non, tous les enfants humiliés et maltraités ne deviennent pas des monstres ; mais tous les monstres, tous, ont d’abord été des enfants humiliés et maltraités.

Comment ne pas se gâcher la vie – Stéphanie Hahusseau – Odile Jacob (2003)
D’où viennent ces voix intérieures qui nous gâchent la vie : « je ne vaux rien », « personne ne s’intéresse à moi », « je me fais toujours avoir » ? Pourquoi les mêmes souffrances ? Les mêmes erreurs ? A l’origine, il y a sans doute, dans votre enfance, un besoin inassouvi : être aimé, protégé, valorisé. Se met alors en place un schéma de vie, qui, à l’âge adulte, pèse sur vos conduites, vos émotions, vos façons de réagir.

Ces enfants malades du stress – G.George - Anne Carrière (2002)
Les parents ne sont plus les seules victimes du stress, les enfants commencent aussi à développer les symptômes : inhibition, agressivité, maux de ventre. Un livre argumenté et convaincant, nourri d’exemples parfois dérangeants, qui attire l’attention sur un mal qui , souvent, passe inaperçu chez les petits.

Nos meilleurs défauts – O. Kerjean – Anne Carrière (2002)
A travers le portrait de cinq familles, les agressifs, les orgueilleux, les paresseux, les égoïstes et les complexés, chacun pourra se reconnaître. Jeu de miroirs.

La peur de la séparation – Daniel Bailly – Odile Jacob (2005)
De l’enfance à l’âge adulte. L’attachement que l’enfant éprouve pour sa mère peut parfois être trop fort et devenir nocif pour lui : naît alors une véritable anxiété de séparation qui peut avoir des répercussions tout au long de sa vie.

Le goût de vivre – Edouard Zarifian – Odile Jacob (2005)
Retrouver la parole perdue. Face à la souffrance qui accompagne tant d’événements de l’existence, c’est le goût de vivre qui nous permet d’aimer, d’aider, de soulager. C’est l’échange de paroles qui fait de nous des humains et qui façonne nos mondes intérieurs. C’est la parole, source de bonheurs comme de nos peines, qui nous fait vivre dans un mélange subtil de réel, d’imaginaire et de symbolique. Pour savourer le goût de vivre, sachons ensemble retrouver la parole perdue, car nous avons encore tant de choses à nous dire…

La fatigue d’être soi – Alain Ehrenberg – Odile Jacob (1998)
C’est la maladie de l’homme sans guide, la maladie de l’individu contraint d’être responsable de lui-même et de sa vie. En croisant l’histoire de la psychiatrie et celle des modes de vie, l’auteur a tenté de montrer que la dépression est une réponse en négatif à ces impératifs : elle se présente comme une maladie de la responsabilité, dans laquelle domine le sentiment d’insuffisance. Le déprimé n’est pas à la hauteur, il est fatigué par l’exigence sociale, par l’effort de devenir lui-même. Alors que cette société insiste sur les notions de projet, de motivation, ou de communication, il se sent sans avenir, sans énergie, il communique mal avec lui-même et avec les autres.

Protéger son soi pour vivre pleinement – Alain Braconnier - Odile Jacob (2010)Prendre soin de soi ne va pas de soi ! Bien que nous cherchions à vivre le mieux possible, pourquoi parfois le faisons-nous si mal ? Nous ne connaissons pas l’étendue de nos ressources intérieures. Trésors souvent enfouis à l’insu de notre conscience, ces forces sont pourtant là pour enrichir notre vie. Mobiliser ses forces intérieures, s’appuyer sur tout ce que nous avons profondément en nous est indispensable pour affronter la vie, aimer et aider les autres et ne plus se laisser maltraiter ni se maltraiter soi-même.

Petit ou grand anxieux ? – Alain Braconnier - Odile Jacob (2002)
Est-on anxieux dès la naissance et pour toute la vie ? Le caractère anxieux se transmet-il par les parents à l’enfant ? Se construit-il au cours de l’existence ? Alain Braconnier vous donne ici les clefs pour faire de votre anxiété une force.

Comment être un névrosé heureux ? – J. Cleese et  R. Skynner – O. Jacob (2001)
A la maison comment vous comportez-vous ? Jusqu’où poussez-vous la folie dans vos relations amoureuses ? Et avec vos amis ? Vos voisins ? Dans quel univers professionnel êtes-vous le plus à l’aise ? Bref, que recherchez-vous dans la vie ? L’équilibre ou le chaos ? Quoi de mieux qu’un psychiatre de renom, aidé d’un comique anglais, pour vous permettre d’évaluer l’étendue des dégâts et, éventuellement, d’envisager quelques menus accommodements.

La famille, comment s’en dépêtrer ? - J. Cleese et R. Skynner - O. Jacob (2000)
Un livre tout à fait sérieux et plein d’humour pour comprendre simplement comment ça marche dans la famille et comment en réchapper pour mieux vivre avec.

Le drame de l’enfant doué – Alice Miller – Puf (1983)
Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, il ne s’agit pas d’un livre sur les enfants surdoués, mais d’une interrogation : pourquoi tant d’adultes doués, qui réussissent dans la vie, souffrent-ils de se sentir étrangers à eux-mêmes, intérieurement vides ? Les réponses d’Alice Miller à cette question ont aidé de nombreux lecteurs à trouver un accès à leur propre histoire et à découvrir que la partie précieuse de leur Soi leur était restée cachée jusqu’alors : leur drame. Ses lecteurs sont encouragés à chercher les raisons de leur souffrance actuelle dans leur histoire, l’histoire du petit enfant qui ne devait vivre que pour les besoins de ses parents en ignorant ou en niant ses propres besoins. Au lieu de payer plus tard avec des dépressions et des maladies corporelles, l’adulte peut s’en libérer en trouvant l’empathie pour l’enfant qu’il a été et pour sa souffrance muette.

Les pervers narcissiques – Jean-Charles Bouchoux - Eyrolles (2011)
L’auteur s’attache à décrire la personnalité perverse narcissique à travers son fonctionnement au quotidien : le refus de la réalité, le détournement de la parole, la culpabilisation de l’autre, l’impossibilité de se séparer. Il s’interroge su les origines de la perversion remontant à l’enfance et donne aux victimes de pervers des pistes pour contrecarrer les tentatives de manipulation ou d’emprise.

Vaincre la dépendance – Pia Mellody - J’ai lu (1993)
Vous voulez plaire à tout le monde ? Vous vous sentez incapable de dire non ? Vous êtes sujets à des réactions excessives, honte, colère ou angoisse ? Vous ne vivez que des passions douloureuses ? Tels sont les signes de la dépendance. Vaincre la dépendance, c’est vivre mieux.

Hypersensibles – Saverio Tomasella - Eyrolles (2012)
Les grands sensibles sont complexes, parfois paradoxaux : émotifs, vulnérables mais aussi empathiques, intuitifs, artistes. Leurs anciennes blessures semblent vives encore et s’ajoutent aux nouvelles, compliquant considérablement leur quotidien. Trop sensible, peut-on être heureux ? A bien y regarder, sensibilité rime avec humanité : en cela elle peut être source de joie, de créativité et même, de bonheur !

Le sentiment d’abandon – Saverio Tomasella – Eyrolles (2010)
Guérir de ses blessures d’enfant.
Ce livre s’adresse à chacun. Il explore les réalités des abandons réels ou craints, et leurs multiples conséquences : absences, angoisses, dépendances, dépressions, hontes, ainsi que toutes les défenses qui permettent de les occulter, de les maîtriser ou de les justifier. L’auteur nous guide concrètement pour nous libérer de nos peurs, de nos culpabilités, de nos refus de changer et, plus encore, de tous ces schémas inconscients qui nous enferment dans le pire des cachots : celui de victime.

Abus de faiblesse et autres manipulations – M.France Hirigoyen  - JC Lattès (2012)La manipulation fait partie de la vie, ce qui fait la différence, c’est l’intentionnalité. Mais comment repérer les premiers signes d’un abus de faiblesse ? Personnes âgées, enfants, adultes en état de sujétion psychologique : où commence l’influence normale et saine, où commence la manipulation ? En se fondant sur son expérience clinique, Marie France Hirigoyen interroge la notion de consentement et les dérives des comportements. Une quête aussi précise qu’inspirée, qui révèle que le statut de victime n’est pas irréversible.

Pardonner à ses enfants – Maryse Vaillant et Sophie Carquain - Albin Michel (2012)De la déception à l’apaisement. “Pardonner à ses enfants”. La formule choque, comme si elle heurtait le fondement-même de la relation parentale. Toucherait-on à un tabou ? Serait-il interdit aux parents d’en vouloir à leurs enfants ? Accepter de penser le pardon parental, celui qu’un parent peut accorder ou qu’un enfant peut espérer, c’est oser penser la faute filiale, bousculer la grande fiction de l’amour inconditionnel. C’est dessiner le chemin qui peut mener à la paix.

Pardonner à ses parents – Maryse Vaillant - Pocket (2004)
Peut-on juger et pardonner ceux qui nous ont donné la vie ? Question difficile sur un sujet tabou, souvent synonyme de gêne et de non-dits : comment régler les petites frustrations du quotidien, le manque d’affection ou le trop-plein d’amour ? De quelle manière résorber les plaies profondes liées parfois à la maltraitance ? Dans cet ouvrage, Maryse Vaillant, étayant son propos de l’analyse de nombreux témoignages, révèle les souffrances et les fêlures inhérentes à tout noyau familial. Psychologue clinicienne, elle délivre autant de conseils pour amorcer un travail introspectif nécessaire. Parce que le pardon aux parents s’inscrit dans un processus long et douloureux qui peut mener à la réconciliation avec autrui et surtout à la paix avec soi-même.

Maintenant ou jamais - Christophe Fauré – Albin Michel (2011)
On parle beaucoup de crise de la quarantaine, de la cinquantaine, du milieu de vie. En réalité, il s’agit le plus souvent d’une transition qui n’est pas nécessairement critique. Avec la sensibilité qui caractérise tous ses livres Christophe Fauré, psychiatre, aborde les différents aspects de la vie concernés par cette période charnière : le corps, le couple, la relation avec les enfants et les parents, la conscience du temps qui passe, la réalisation de soi… Ce livre dévoile les enjeux de cette nécessaire transition, ouvre des pistes pour bien la vivre, indique les pièges et les impasses à éviter, sans dramatiser, avec conscience, profondeur et sagesse.

Du mensonge à l’authenticité  – Marie Lise Labonté  - Les Editions de l’Homme (2014)
S’il soulage à court terme, le mensonge se transforme souvent en esclavage. Brouillant le contact avec les émotions, il engendre frustration, amertume et colère. Si certains mensonges sont bénins, d’autres, plus graves, empoisonnent la vie familiale, conjugale et professionnelle. Pourtant, derrière tout mensonge se cache un appel de détresse, une vérité qui doit être entendue. Heureusement, il est possible de guérir cette blessure fondamentale. Pour vous affranchir de cet asservissement et retrouver le pouvoir sur votre vie, vous devrez vous lancer courageusement sur le chemin de l’authenticité. Ce voyage exigeant vous mènera au coeur de vous-même.

Le point de rupture – Marie Lise Labonté – Albin Michel (2009)
Comment les chocs d’une vie nous guident vers l’essentiel. Soudain, un drame : maladie, handicap, deuil, agression, licenciement, catastrophe naturelle… un point de rupture qui bouleverse notre existence. “L’avant” était un temps d’inconscience et d’illusions destinée à nous protéger. Mais celles-ci nous fragilisent dès lors qu’une épreuve nous oblige à sortir de nos retranchements. Dans cet ouvrage, loin de se focaliser sur le deuil, l’auteur nous livre une réflexion pacifiée sur la vie et son mystère, qui aidera les lecteurs confrontés à ce point de rupture.

Vers l’amour vrai - Marie Lise Labonté Albin Michel (2007)
Se libérer de la dépendance affective. En matière d’amour, nous sommes tous influencés, depuis notre vie intra-utérine jusqu’à nos dernières expériences amoureuses, par l’image du couple que nos parents nous ont donnée et par les croyances de notre entourage familial, social et culturel. C’est pourquoi nous reproduisons généralement à l’âge adulte les deux modes de fonctionnement les plus répandus : l’amour fusionnel ou l’amour « carapace » dans lequel chacun garde prudemment ses distances « à l’abri » de l’autre.

Se guérir grâce à ses images intérieures – Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza - Albin Michel (2006)
Nous sommes conditionnés depuis l’enfance pour produire des « images intérieures » : des souvenirs d’images, de sons, d’odeurs, de contact… Ce sont des informations que nous enregistrons et qui parfois, négatives, nous empoisonnent. Pour les comprendre et les transformer en « images de guérison », il faut faire appel à notre guide intérieur, notre Inconscient, prêt à nous conseiller, nous aider, nous guérir. Grâce à ce livre, vous découvrirez comment ouvrir les portes de ce fascinant monde intérieur afin de retrouver plaisir de vivre, capacité d’aimer et de s’aimer, confiance en soi.

Le déclic – Marie-Lise Labonté - Les Editions de l’Homme (2004)
Se soigner ou se guérir ? Qu’est-ce qui fait que quelqu’un se soigne et n’arrive pas à guérir et qu’une autre personne y parvienne ? L’auteur met en lumière le moment de grâce qui s’opère chez un individu et qui lui permet de passer de la destruction à la construction. En expliquant les fondement de la personnalité et le processus d’individuation, elle nous permet de mieux comprendre pourquoi nous adoptons parfois des comportements autodestructeurs.Elle donne aussi des clés pour désamorcer ces comportements et suivre la voie de la guérison.

Qui aime quand je t’aime ? – C. Bensaid et J.Yves LeloupAlbin Michel (2005)
On parle beaucoup d’amour, on le cherche, on l’attend, on le désire, on le fuit. On espère pouvoir dire un jour « je t’aime » à celle ou celui dont on rêve, ou on le dit déjà à la compagne, ou compagnon de sa vie. Mais sait-on ce que l’on dit quand on dit « je t’aime » ? Qui est ce « je » qui dit aimer ? Et de quel amour s’agit-il ?

Vérités et mensonges de nos émotions – Serge Tisseron - Albin Michel (2005) Après avoir longtemps inspiré la méfiance, les émotions apparaissent aujourd’hui comme un ultime refuge et un gage d’authenticité. Il y en a que nous nous cachons à nous-mêmes, d’autres que nous nous interdisons d’éprouver parce que nous en avons un jour reçu l’ordre, et d’autres encore que nous croyons les nôtres, mais qui ont été introduites en nous comme un corps étranger. Ainsi, lorsque nous sommes anxieux, tristes ou effrayés par la vie, ce n’est pas forcément « nous ».Nous pouvons nous défaire des émotions qui ne nous appartiennent pas et accueillir celles qui correspondent à notre propre façon d’être au monde.

Comment Hitchcock m’a guéri - Serge Tisseron - Hachette Littératures (2003)
Que cherchons nous dans les images ? Quand une image nous fascine, c’est toujours parce qu’elle rencontre un écho au plus profond de nous. Prenant cette affirmation au sérieux, Serge Tisseron se lance à la rencontre des raisons qui ont rendu certaines images d’Hitchcock fascinantes pour lui. Au bout de son parcours, il découvre finalement un traumatisme d’enfance qui sommeillait dans sa mémoire, attendant que quelque image le réveille comme une belle endormie.

Que serait « je » sans « toi »? – Gérard SéverinAlbin Michel (2001)
« La liberté, ça se prend, l’autonomie ça s’apprend », annonce Gérard Séverin, psychanalyste. Ce spécialiste de l’enfance a autrefois collaboré avec Françoise Dolto et s’inspire de sa pensée pour aborder les grands thèmes de l’éducation : comment aimer son enfant sans faire de lui « l’enfant-roi » ?

La peur de guérir – Patrick Delaroche – Albin Michel (2003)
Un patient reste parfois des années sur le divan sans que des progrès surviennent, ou pire, qu’apparaissent de nouveaux symptômes. A l’aide d’exemples concrets, l’auteur propose de nouvelles voies pour affronter cette peur de quitter la souffrance psychique.

Des hommes qui aiment – Susan Edwards – Bayard (1996)
Faut-il désespérer de la gent masculine ? Cyniques, menteurs, tricheurs, légers, insensibles, les hommes ? Rien n’est moins sûr. Ce livre donne la parole aux hommes qui ont le courage d’aimer, de laisser parler leurs sentiments. Un voyage au cœur de la sensibilité masculine.

Estime de soi, confiance en soi – Josiane de Saint Paul - Inter-Editions (1999) Croire en soi, s’aimer, s’apprécier : pourquoi est-ce si difficile ? Dans ce livre, l’auteur nous parle à cœur de deux éléments essentiels de notre épanouissement : notre estime personnelle et la confiance que nous nous portons. Toute vie heureuse et plein repose, consciemment ou non, sur ces deux piliers.

Vivre heureux avec les autres - Olivier Spinnler - Odile Jacob (1998)
Une nouvelle approche des relations humaines. Ce livre nous aide à comprendre les mécanismes à la fois simples et subtils des liens sociaux et à trouver les clés pour de bonnes relations aux autres, dans notre vie personnelle et professionnelle. Pour que nos liens nous fassent du bien… On connaît la célèbre formule de Montesquieu : “L’homme est un animal sociable”.

Parler vrai pour changer sa vie – Sarah Rozenthuler - Solar Editions (2014)
Le bien-vivre ensemble passe par le parler vrai, un outil formidable pour aller de l’avant dans son entourage, notre couple, au travail. Et pourtant, combien de fois n’avons-nous pas réussi à saisir l’occasion d’échanger librement, combien de fois avons-nous éprouvé des difficultés à trouver les bons mots pour dénouer une situation critique ?L’auteur nous propose de devenir l’acteur conscient de nos échanges, d’apprendre à communiquer sans rompre le dialogue ni la relation, de lâcher ce qui nous pèse, d’apprendre à se rapprocher de l’autre en créant de la confiance et du respect.

Les relations durables – Gérard Apfeldorfer – Odile Jacob (2004)
« En tant que psychiatre, je vois tous les jours des personnes empêtrées dans des maladresses relationnelles qui conduisent à l’échec. Pourquoi certains ont-ils tant de mal à s’engager dans une relation amoureuse ? Pourquoi d’autres n’arrivent-ils pas à se faire des amis ? Pourquoi tant de conflits au travail ? Et surtout, comment en sortir ? Comment vivre en harmonie avec les autres ? En racontant des histoires vraies, je voudrais mettre au jour les fondements élémentaires de la relation humaine afin d’en définir, pour chacun, le bon usage au quotidien. »

Décidément, tu ne me comprends pas ! – Deborah Tannen - J’ai lu (1993)
Pour les hommes et les femmes, les mots n’ont pas le même usage. Deborah Tannen analyse les manières de s’exprimer et de communiquer des hommes et des femmes : des styles différents de conversation, débouchent souvent sur le malentendu, la critique, le reproche et la blessure. Ce livre tente de mettre fin à la « guerre des sexes » et nous propose de comprendre nos différences, pour trouver un langage commun et nouer avec les êtres que nous aimons, un lien plus profond.

La maturité dans les relations humaines – Bert Hellinger - Le Souffle d’Or (2002) Cet ouvrage met en lumière les processus de culpabilité inconsciente pour montrer comment il est possible de devenir adulte sans prendre su soi les problèmes des autres.
S’épanouir dans des relations non-dépendantes – Anne Wilson-SchaefLe Souffle d’Or (1997)
On parle beaucoup des dépendances chimiques (alcool, tabac, drogues etc…), mais parle-t-on des dépendances qui concernent une émotion, une situation, un comportement, un type de relation ? Cet ouvrage explore ces dépendances qui minent la sphère de nos relations.

Paroles toxiques, paroles bienfaisantes – Michel Lacroix - Le livre de poche (2010)L’auteur nous propose une éthique du langage, à pratiquer en famille, entre amis et au travail. Elle n’est pas fondée sur des critères de sagesse ou de vérité, mais sur l’impact émotionnel de nos paroles sur nos interlocuteurs. Respecter cette éthique implique d’exercer nos capacités d’écoute, de remettre en cause nos habitudes langagières, mais aussi de s’opposer aux autres sans violence, en critiquant leur discours plutôt que leur personne. En adoptant ces règles, nous pouvons espérer endiguer la dégradation des relations sociales et les pratiques professionnelles déshumanisantes.