Philosophie – essais

Les vertus de l’échec – Charles Pépin – Allary Editions (2016)
Et si nous changions de regard sur l’échec ?
En France, échouer est mal perçu. Nous y voyons une faiblesse, une faute, et non un gage d’audace et d’expérience. Pourtant, les succès viennent rarement sans accroc. Cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant.
Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite.

Oser l’émerveillement Frédéric – Lenoir et Leili Anvar – Albin Michel (2016)
Collectif (Les Racines du Ciel – France Culture)
Et si l’émerveillement était le chemin le plus sûr pour revenir à la lucidité ? Philosophes, théologiens et écrivains, proposent dans ce livre de redécouvrir l’horizon des possibles.
L’émerveillement est une audace : celle de vivre ces vies plus intenses et plus fraternelles que tissent parfois nos rêves.

Rien de ce qui est humain ne m’est étranger – Martin Steffens – Points (2016)
Chacun porte en lui une part d’ombre : le mal que nous ne voudrions pas faire mais que l’on fait quant même, ou encore le bien que nous voudrions faire mais que l’on ne fait pas.
Martin Steffens nous guide pas à pas dans cette lutte intérieure inhérente à l’homme. S’avouer notre fragilité morale, accepter cette part d’ombre, ce n’est pas sombrer : c’est tomber de haut, certes, mais c’est aussi ouvrir dans l’abîme du mal un abîme plus grand encore, et se relever, plus fort.

Le miroir aux alouettes – Michel Onfray - Plon (2016)
“Ceci est, d’une certaine manière, une autobiographie politique dans laquelle il est question d’athéisme social et de refus des mythes proposés par ceux qui nous gouvernent.”

Qu’est-ce qui nous fait vivre ? – Vincent Deary - Payot (2015)
A quarante ans, Vincent Deary a tout plaqué. Il a fermé son cabinet de psychothérapeute, vendu sa maison, soldé sa vie londonienne et est parti en Ecosse. Traçant le passage de la vie subie à la vie voulue, ce livre marque entre psychologie, philosophie et sagesse, les débuts d’une vraie voix littéraire, à la fois puissante et bienveillante.

La vie en bleu – Martin Steffens – Marabout (2014)
Pourquoi la vie est belle même dans l’épreuve.
Nul ne peut échapper aux épreuves de la vie. A l’improviste, jamais là où on les attendait, elles nous tombent dessus, nous surprennent et nous laissent souvent désemparés. Nous rêvions d’une vie en rose et nous voilà couverts de bleus. Mais ce bleu n’est-il pas la vraie couleur de la vie ?
Dans ce livre philosophique, l’auteur se penche sur l’expérience de l’épreuve. Il montre comment la traverser, non pas en la minimisant ou en se faisant violence, mais en prêtant attention aux richesses cachées qu’elle dévoile en nous.
Une très belle leçon de vie.

Eloge de la faiblesse – Alexandre Jollien – Marabout (1999)
L’auteur, handicapé de naissance, imagine recevoir la visite de Socrate en personne. Dès lors, s’ensuit un échange où de proche en proche émergent des outils pour apprendre à progresser dans la joie, garder le cap au coeur des tourments et ne pas se laisser déterminer par le regard de l’autre. La philosophie est ici un art de vivre, un moyen d’abandonner les préjugés pour partir à la découverte de soi et bâtir sa singularité. Peu à peu, une conversion s’opère, le faible, la vulnérabilité, l’épreuve peuvent devenir des lieux fertiles de liberté et de joie.

Eloge de la lenteur – Carl Honoré - Marabout (2005)
Pourquoi sommes nous si pressés ? Pouvons-nous et voulons-nous aller moins vite ? A l’heure où la performance est requise sur tous les fronts de l’existence (travail, couple, famille, vie sociale et même… loisirs !) l’auteur enquête au coeur d’un courant d’opinion baptisé “slow”, qui propose de rééquilibrer rapidité et lenteur dans notre vie. Et si un bon usage de la lenteur pouvait rendre nos vies plus riches ?

Savoir vivre – Robert Misrahi et Hélène Frenel - Editions Encre marine (2010)
Manuel à l’usage de désespérés.
“L’amour, c’est tout attendre, ne rien exiger. Et si rien ne vient, alors il faut se détourner ou… mourir”, affirmait, il y a quelques mois, Robert Misrahi. Le philosophe venait de perdre son épouse Colette, après plus de soixante ans de vie commune. Pourquoi un défenseur de la joie, a-t-il pensé au suicide ? Comment redonner un sens à sa vie quand l’être aimé disparaît ? Un individu désespéré peut-il (re)trouver la plénitude et sortir grandi de situation de crise ? Et s’il était possible de proposer à ceux qui traversent des moments d’abattement profond, un parcours intellectuel ouvrant la porte à la liberté et à la jouissance dans l’existence ?

Tout ce que je sais de l’amour – Michela Marzano - Stock (2014)
Partant de sa propre vie autant que de ses lectures, l’auteur évoque la recherche du Prince Charmant, un objectif qui se révèle inaccessible, le désir d’enfant, la maternité, l’absence d’amour qui fonde parfois nos bancales existences, l’acceptation des limites de cet amour. Tournant un regard compréhensif pour chacun mais souvent impitoyable envers elle-même, elle aboutit à un constat personnel, où se reflète toute expérience humaine : « on reste seule avec ses peurs. Seule avec une autre liste, elle aussi sans fin, pleine de questions sans réponses. Cette fois c’est différent. Car même si je perd tout, je ne me perdrai pas moi-même. Ni cette envie de recommencer. Ni la certitude que personne ne peut plus me voler qui je suis, même si, ensuite, la nuit m’anéantit. »

Plaidoyer pour le bonheur - Mathieu Ricard - Nil Editions (2003)
Il y a mille conceptions du bonheur. Plus celle de Mathieu Ricard, celle du bouddhisme. Non, pas à la liberté d’action, de mouvement et d’opinion, mais la liberté intérieure, l’affranchissement du “moi” et du “mien”, de l’être asservi et de l’”avoir” envahissant, de cet égo qui rentre en conflit avec de qui lui déplaît et tente désespérément de s’approprier ce qu’il convoite. Savoir trouver l’essentiel et ne plus s’inquiéter de l’accessoire… Un livre précieux.

PHILOSOPHIE, PSYCHOLOGIE ET SPIRITUALITE :

Qui nous fera voir le bonheur ? – Christophe André et Martin Steffens -
Le passeur Editeur (2014)
Le bonheur représente un antidote à la peur de mourir qui habite l’homme depuis l’aube des temps, mais rien de plus important et de plus insaisissable à la fois.  Si les philosophes en ont fait un objet d’étude, depuis peu, la psychologie et la science tentent, à leur tour, de répondre aux questions que chacun se pose à propos du bonheur. En quoi consiste-t-il ? Quels sont ses bénéfices sur notre santé et nos performances ? Et surtout, comment s’en rapprocher au quotidien ? Pour autant suffit-il de “cultiver”  le bonheur comme on cultive son jardin ? Le bonheur auquel nous aspirons tous ne dépend-il que de nous ?
Dans un échange nourri et fécond au carrefour de la psychologie, de la philosophie et de la spiritualité, Christophe André et Martin Steffens dessinent des chemins possibles pour atteindre le bonheur.

Se changer, changer le monde – Christophe André, Jon Kabat-Zinn, Pierre Rabhi, Mathieu Ricard L’iconoclaste (2013)
Ce sont des hommes d’une grande sagesse, réunis pour la première fois : un moine bouddhiste, un psychiatre, un agriculteur philosophe et un professeur de médecine. Face au mal-être contemporain, face à la crise de sens et aux désastres écologiques, ils proposent des remèdes.

L’âme du monde – Frédéric Lenoir – Nil Editions (2012)
Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent dans un monastère perdu des montagnes tibétaines. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l’amour et contribuer à la transformation du monde ?
Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre. Un conte initiatique lumineux.

Petit traité de vie intérieure – Frédéric Lenoir – Plon (2012)
Ce n’est pas un savoir théorique que je cherche à transmettre, mais une connaissance pratique, la plus essentielle qui soit : comment mener une vie bonne, heureuse, en harmonie avec soi-même et avec les autres. Ce que je dis ici avec des mots simples et des exemples concrets, comme au cours d’une conversation avec un ami, est le fruit de trente années de recherches et d’expériences. Mon témoignage personnel importerait peu s’il n’était éclairé par la pensée des philosophes et des sages qui ont marqué ma vie. Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est passer de l’ignorance à la connaissance, de la peur à l’amour.

La guérison du monde – Frédéric LenoirFayard (2012)
Notre monde est malade, mais la crise économique actuelle, qui polarise toutes les attentions, n’est qu’un symptôme de déséquilibres beaucoup plus profonds. La crise que nous traversons est systémique : elle touche tous les secteurs de la vie humaine. Il existe pourtant des voies de guérison. L’auteur plaide pour une redécouverte éclairée des grandes valeurs universelles, la vérité, la justice, le respect, la liberté, l’amour, la beauté, afin d’éviter que l’homme moderne, mû par l’ivresse de la démesure, mais aussi par la peur et la convoitise, ne signe sa propre fin.

Du bonheur – Frédéric Lenoir – Fayard (2013)
Un voyage philosophique.
Qu’entendons-nous par « bonheur » ? Dépend-il de nos gènes, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état durable ou une suite de plaisirs fugaces ? N’est-il que subjectif ? Faut-il le rechercher ? Peut-on le cultiver ? Souffrance et bonheur peuvent-ils coexister ?
Pour tenter de répondre à ces questions, Frédéric Lenoir propose un voyage philosophique, joyeux et plein de saveurs. Une promenade stimulante en compagnie des sages d’Orient et d’Occident.

Prendre soin de l’enfant intérieur – Thich Nhat Hanh - Belfond (2014)
Faire la paix avec soi.
Vous avez l’impression de ne pas avoir suffisamment confiance en vous ? De manquer parfois de recul face aux épreuves du quotidien ? D’être empêtré dans des angoisses dont vous n’identifiez pas l’origine ? Et si certaines de vos blessures d’enfant vous empêchaient de construire sereinement votre vie d’adulte ?
Jetant un pont entre la philosophie bouddhique et la tradition thérapeutique occidentale, un guide profondément rassurant, pour faire enfin la paix avec nous-mêmes.

Eloge de la lucidité – Ilios Kotsou - Robert Laffont (2014)
Se libérer des illusions qui empêchent d’être heureux.
Le bonheur semble le nouveau Graal de notre époque : plus nous le cherchons, plus il semble se dérober. C’est que la majorité d’entre nous cherche un bonheur idéalisé, impossible à atteindre, une vie sans souffrance, des émotions toujours positives, une estime de soi sans faille et un épanouissement personnel constant… des mirages qui nous rendent tristement nombrilistes et nous font perdre de vue l’essentiel : la possibilité d’être heureux malgré les vicissitudes de la vie.
L’auteur nous explique avec intelligence et humour comment une conscience clairvoyante nous ouvre à la tolérance, à la douceur et à une compréhension plus profonde de nos émotions.

L’art du bonheur dans un monde incertain – Le Dalaï-Lama et Howard Culter
Robert Laffont (2011)
Tout en constatant la crise de confiance qui caractérise notre “monde incertain” et l’absence d’un véritable sentiment de communauté humaine, le Dalaï-Lama observe que nos ressemblances l’emportent sur nos différences et nous incite à prendre en compte les liens qui nous unissent, ainsi que nos aspirations fondamentales, le bonheur, l’amour, le refus de la souffrance.

Leçons de vie – Elisabeth Kübler-Ross et David Kessler - Pocket (2002)
Au cours de leur échange les auteurs confient tour à tour leurs expériences scientifiques, personnelles et spirituelles et révèlent ainsi le sens de nos désirs, de nos peurs et de nos espoirs. L’occasion d’énoncer autant de leçons de vie à assimiler au cours de l’existence, l’amour, le deuil, le pouvoir, la culpabilité, la peur, le pardon ou encore le bonheur.

PHILOSOPHIE DE VIE – ECOLOGIE – ENVIRONNEMENT :

Choisir la paix – Christine Marsan - Inter-Editions (2012)
Un choix, une prise de conscience, une libération intérieure.
De quoi est faite la paix ? Comment réussit-on à l’incarner et à la vivre au quotidien ? Cet ouvrage vous aidera à réaliser les désirs de paix qui sont en vous. Il montre comment atteindre la liberté intérieure qui donne la force d’être en paix, avec soi et avec les autres.

Se réjouir, s’apaiser, réussir – Françoise Kourilsky - Inter-Editions (2010)
Comment tirer profit de son libre-arbitre et exercer une influence bénéfique sur soi-même ? Comment utiliser ses pensées, même les plus noires, pour en faire de nouvelles forces ? Comment libérer le meilleur de soi, sans combat, ni rapport de force avec soi-même ? Comment orchestrer cette coopération inestimable entre son esprit conscient et son inconscient ?
Voici les questions fondamentales auxquelles répond ce livre qui nous invite à un autre rapport à soi et à la vie. Il s’agit d’une véritable philosophie du quotidien au service d’une vraie approche écologique de soi.

Sérénité. 25 histoires d’équilibre intérieur – Christophe André – Odile Jacob (2012)Nous aimerions rester toujours sereins… Mais la vie nous bouscule, nos démons intérieurs se réveillent : alors nous nous angoissons, nous nous désespérons, nous nous éparpillons. Nous souffrons. Ce livre vous propose d’avancer, à votre rythme et à votre manière, sur le chemin de l’équilibre et de la sérénité.

Semeur d’espoirs – Olivier Le Naire et Pierre Rabhi - Actes Sud (2013)
Entretiens.
Dans sa langue poétique, Pierre Rabhi s’est confié sur ses doutes, ses questionnements, son parcours, sa famille, ses amis chers et ces paysans ardéchois qu’il fréquente chaque semaine au marché depuis un demi-siècle.
“Puissent ces paroles inspirer un nouvel espoirà tous ceux qui cherchent d’autres valeurs que celles qui dominent notre monde actuel.” (Olivier Le Naire)

Vers la sobriété heureuse - Pierre Rabhi - Actes Sud (2010)
En France, Pierre Rabhi contemple un triste spectacle : aux champs comme à l’usine, l’homme est invité à accepter une forme d’anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique. L’économie ? Au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l’humanité en déployant une vision à long terme, elle s’est contentée, dans sa recherche de croissance illimtée, d’élever la prédation au rang de science. Le lien viscéral avec la nature est rompu ; cette dernière n’est plus qu’un gisement de ressources à exploiter… et à épuiser.
Au fil des expériences, une évidence s’impose : seul le choix de la modération de nos besoinset désirs, le choix d’une sobriété libératrice et volontairement consentie, permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé “mondialisation”. Ainsi pourrons-nous remettre l’humain et la nature au coeur de nos préoccupations.

Pourquoi la nature nous fait du bien – Nicolas Guéguen et Sébastien Meineri - Dunod (2012)
Les découvertes les plus surprenantes de la psychologie, en 100 comptes rendus d’expériences, pour comprendre pourquoi la nature nous fait du bien. Pourquoi les personnes dépressives vont mieux si elles jardinent ? Pourquoi faut-il le dire avec des fleurs ? Pourquoi y a-t-il moins de complications post-opératoires dans un hôpital entouré de verdure ? Pourquoi le chant des oiseaux endort-il les bébés ?

Le cinquième accord Toltèque – Miguel Ruiz et José Ruiz -
Guy Trédaniel Editeur (2010)
La voie de la maîtrise de soi.
Dans les Quatre Accords Toltèques, Miguel Ruiz révélait comment le processus éducatif, notre “domestication” nous fait oublier la sagesse inhérente avec laquelle nous venons au monde. Tout au long de notre vie, nous concluons en effet des accords qui vont à l’encontre de ce que nous sommes et nous nous créons ainsi des souffrances inutiles. Les Quatre Accords Toltèques servent à briser ces accords qui nous limitent, pour les remplacer par d’autres qui nous procurent la liberté, le bonheur et l’amour.
Dans le Cinquième Accord Toltèque José et Miguel Ruiz nous remettent en mémoire le plus grand cadeau que nous puissions nous faire : la liberté d’être qui nous sommes vraiment. En nous donnant les outils pour y parvenir.

Les quatre accords Toltèques – Don Miguel RuizJouvence (2005)
Dans ce livre, Don Miguel Ruiz révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre comment se libérer du conditionnement collectif basé sur la peur, afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques. Les quatre accords toltèques proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour.

Risquer la liberté – Fabrice Midal - Points (2009)
Vivre dans un monde sans repères.
La société d’aujourd’hui ne sait plus nous fournir des repères stables. Devons-nous persister à lui en demander ? Au lieu d’être nostalgique de ce qui n’est plus, Fabrice Midal montre les possibles qui s’ouvrent à nous. Nous avons à retrouver la liberté dans toute son ampleur. Il nous faut apprendre à être soi, à aimer sans mesure et à inventer son existence indépendamment des sentiers déjà connus. Cela ne peut se faire que si nous ouvrons les yeux sur la fragilité de notre être, sur notre part d’ombre et sur celle de notre temps et non en s’illusionnant sur notre toute-puissance.

LES ESSAIS :

Eloge de l’amour – Alain Badiou et Nicolas Truong - Champs essais (2009)
“La conviction est aujourd’hui largement répandue que chacun ne suit que son intérêt. Alors l’amour est une contre-épreuve. L’amour est cette confiance faite au hasard.”
Alain Badiou nous montre dans ce livre fort et limpide que l’amour est aujourd’hui menacé : la puissance de l’événement incommensurable qu’il constitue est niée à la fois par les tenants du marché libéral (pour lesquels tout n’est qu’intérêt) et pas ses opposants (pour lesquels l’amour n’est qu’hédonisme). Il est donc à réinventer…

Petit traité de l’abandon - Alexandre Jollien – Seuil (2012)
Ce Petit Traité de l’abandon tente de dégager un chemin vers la liberté intérieure et de dessiner un art de vivre qui permette d’assumer les hauts et les bas du quotidien. Ni mode d’emploi ni recette, juste des explorations pour découvrir quelques outils, et des exercices pour avancer.

Petite éloge de la gentillesse – Emmanuel Jaffelin – François Bourin Editeur (2011)La mode est au cynisme. Il est donc mal vu d’être gentil. Dois-je pour autant m’incliner devant le regard qui ravale la gentillesse au rang de la faiblesse.
Dans cet essai stimulant, Emmanuel Jaffelin montre que la gentillesse n’a pas dit son dernier mot et qu’elle est une vertu d’avenir. Sa révolution douce renferme une promesse : celle de réconcilier les vieilles civilisations de l’honneur avec notre société du bonheur.

Essai d’exploration de l’inconscient – Carl Gustav Jung  - Folio essais (1988)Quelques mois avant de mourir, Jung fit un rêve : installé à son bureau, il parlait à un vaste public qui le comprenait parfaitement, lui dont l’œuvre ne s’était jamais adressée qu’aux spécialistes. Ce rêve le décida à écrire cet essai qui allait lui permettre de dégager l’importance primordiale de la vie inconsciente dans l’accomplissement de l’individu. Ce dernier ouvrage dans lequel Jung résume une dernière fois sa théorie, est aussi son testament.

L’euphorie perpétuelle – Pascal BrucknerGrasset (2000)
Essai sur le devoir de bonheur.
J’appelle devoir de bonheur cette idéologie qui pousse à tout évaluer sous l’angle du plaisir et du désagrément, cette assignation à l’euphorie qui rejette dans l’opprobre ou le malaise ceux qui n’y souscrivent pas. Perversion de la plus belle idée qui soit : la possibilité accordée à chacun de maîtriser son destin et d’améliorer son existence.