Bibliographie1

  • Odile Jacob :

Toujours mieux ! Frédéric Fanget
Se dépasser, faire « toujours mieux », le perfectionnisme est un puissant moteur de réussite. Or, parfois, vos exigences de perfection sont très élevées, vous vous retrouvez alors saisi par le doute, l’obsession du détail, la peur de l’erreur… Le risque est que vous n’arriviez plus à rien faire du tout.
L’auteur vous propose une véritable thérapie du perfectionnisme.

Savoir attendre pour que la vie change Françoise Roustang
Face au mal-être, François Roustang propose un cheminement paradoxal : dans le voisinage de nos souffrances extrêmes et que nous croyons intimes, laisser surgir, malgré nos peurs, d’autres ressources en nous, faire confiance à l’expérience du sentir, qu’on vit notamment dans l’hypnose, pour passer de la souffrance à un art de vivre.
Voici donc comment, enfin, « laisser la vie multiforme nous conduire.

La force avec soi Jean Cottraux
Pour une psychologie positive
Quel est donc le secret des « forts » ?
Quelles valeurs guident et illuminent nos vies ? Quels sont les traits de personnalité qui permettent de vivre en accord avec soi ? Comment réussir sa vie ? La force psychologique conduit-elle au bonheur ?
Partez à la recherche de vos forces de caractère.

Les relations durables
Gérard Apfeldorfer
« En tant que psychiatre, je vois tous les jours des personnes empêtrées dans des maladresses relationnelles qui conduisent à l’échec. Pourquoi certains ont-ils tant de mal à s’engager dans une relation amoureuse ? Pourquoi d’autres n’arrivent-ils pas à se faire des amis ? Pourquoi tant de conflits au travail ? Et surtout, comment en sortir ? Comment vivre en harmonie avec les autres ? En racontant des histoires vraies, je voudrais mettre au jour les fondements élémentaires de la relation humaine afin d’en définir, pour chacun, le bon usage au quotidien. »

Il suffit d’un geste François Roustang
Comment aller mieux ? Comment apaiser son mal de vivre ? Comment opérer en soi un changement profond pour pouvoir de nouveau inventer sa vie ? Peut-être suffit-il d’un geste… Mais lequel ? Et par où commencer ?

Psychologie de la peur Christophe André
Craintes, angoisses et phobies
Pourquoi les mécanismes de nos peurs se dérèglent parfois ? Pourquoi notre cerveau émotionnel prend alors le pouvoir ?Au travers de récits étonnants, parfois bouleversants, l’un des meilleurs spécialistes français des peurs et phobies nous entraîne avec lui dans ses séances de thérapie. Il nous explique comment guérir durablement nos peurs.

De chair et d’âme Boris Cyrulnik
« Le bonheur n’est jamais pur. Pourquoi faut-il que, si souvent, une bouffée de bonheur provoque l’angoisse de le perdre ? Sans souffrance, pourrait-on aimer ? Sans angoisse et sans perte affective, aurait-on besoin de sécurité ? Le monde serait fade et nous n’aurions peut-être pas le goût d’y vivre. »
Ce livre fonde une nouvelle biologie de l’attachement.
Il explique pourquoi, pour chacun d’entre nous, la vie est une conquête permanente, jamais fixée d’avance. Ni nos gènes ni notre milieu d’origine ne nous interdisent d’évoluer. Tout reste possible. Un message d’espoir, plein de tendresse et d’humanité.

Comment ne pas se gâcher la vie Stéphanie Hahusseau
D’où viennent ces voix intérieures qui nous gâchent la vie : « je ne vaux rien », « personne ne s’intéresse à moi », « je me fais toujours avoir » ? Pourquoi les mêmes souffrances ? Les mêmes erreurs ?
A l’origine, il y a sans doute, dans votre enfance, un besoin inassouvi : être aimé, protégé, valorisé. Se met alors en place un schéma de vie, qui, à l’âge adulte, pèse sur vos conduites, vos émotions, vos façons de réagir.

Imparfaits, libres et heureux Christophe André
Ce livre va vous aider à avancer sur le chemin de l’estime de soi. A la construire, la réparer, la protéger. Il va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour résigner, mais pour mieux évoluer. Etre enfin soi-même. Ne plus se soucier de l’effet que l’on fait. Agir sans craindre ni l’ééchec ni le jugement. Et trouver tranquillement sa place u milieu des autres.
Imparfaits, mais libres et heureux…

Tristesse, peur, colère Stéphanie Hahusseau
Vous vous sentez hypersensible ? Vous êtes souvent submergé par vos émotions ? Miné par la colère, l’inquiétude, la tristesse ? Jusqu’à en souffrir, en avoir honte, vous sentir déséquilibré ou anormal ?
Pourtant éprouver toutes ces émotions, c’est normal, voire nécessaire. Même nos émotions négatives peuvent nous aider, à condition de savoir en faire bon usage.

La peur de la séparation
Daniel Bailly
De l’enfance à l’âge adulte
L’attachement que l’enfant éprouve pour sa mère peut parfois être trop fort et devenir nocif pour lui : naît alors une véritable anxiété de séparation qui peut avoir des répercussions tout au long de sa vie.

Parler d’amour au bord du gouffre Boris Cyrulnik
Dans cette essai vibrant sur le bonheur, Boris Cyrulnik démontre que même ceux qui ont de graves blessures affectives peuvent les transformer en grand bonheur. Il veut montrer comment on s’engage dans le couple avec son histoire et son style affectif, ses blessures et ses victoires.

L’erreur de Descartes Antonio R. Damasio
Etre rationnel, ce n’est pas se couper de ses émotions. Le cerveau qui pense, qui calcule, qui décide n’est pas autre chose que celui qui rit, qui pleure, qui aime, qui éprouve du plaisir et du déplaisir.
Le cœur a ses raisons que la raison… est loin d’ignorer.
Un ouvrage déjà classique, par l’un des plus grands spécialistes et théoriciens mondiaux du cerveau.

Spinoza avait raison Antonio R. Damasio
Joie et tristesse, le cerveau des émotions
Descartes a instauré la grande coupure entre le corps et l’esprit. A la même époque, Spinoza, les a réunis et, surtout, a su voir dans les émotions le fondement même de la survie et de la culture humaines. D’où ce voyage accompli par un scientifique pionnier afin de découvrir le génie visionnaire de l’Ethique. Car c’est Spinoza qui préfigure le mieux ce que doit être pour Antonio R. Damasio la neurobiologie moderne de l’émotion, du sentiment et du comportement social. Elle fournit aussi les concepts et les perspectives nécessaires au progrès de notre connaissance de nous-mêmes.

Le goût de vivre Edouard Zarifian
Retrouver la parole perdue
Face à la souffrance qui accompagne tant d’événements de l’existence, c’est le goût de vivre qui nous permet d’aimer, d’aider, de soulager.
C’est l’échange de paroles qui fait de nous des humains et qui façonne nos mondes intérieurs.
C’est la parole, source de bonheurs comme de nos peines, qui nous fait vivre dans un mélange subtil de réel, d’imaginaire et de symbolique.
Pour savourer le goût de vivre, sachons ensemble retrouver la parole perdue, car nous avons encore tant de choses à nous dire…

XY Elizabeth Badinter
Longtemps, la masculinité a semblé aller de soi. Chaque homme devait ressembler à l’idéal viril qui dominait toute la culture. L’identité sexuelle paraissait inscrite dans la nature. Ces trois dernières décennies, les femmes ont fait voler en éclat ces évidences. Les limites du masculin et du féminin sont devenues floues. Et chaque homme, désormais, de s’interroger Elizabeth Badinter trace ici les contours, encore incertains, du nouvel homme que notre siècle est en train d’inventer. Prélude à une forme inédite d’harmonie entre les sexes.

La fatigue d’être soi Alain Ehrenberg
C’est la maladie de l’homme sans guide, la maladie de l’individu contraint d’être responsable de lui-même et de sa vie. En croisant l’histoire de la psychiatrie et celle des modes de vie, l’auteur a tenté de montrer que la dépression est une réponse en négatif à ces impératifs : elle se présente comme une maladie de la responsabilité, dans laquelle domine le sentiment d’insuffisance. Le déprimé n’est pas à la hauteur, il est fatigué par l’exigence sociale, par l’effort de devenir lui-même. Alors que cette société insiste sur les notions de projet, de motivation, ou de communication, il se sent sans avenir, sans énergie, il communique mal avec lui-même et avec les autres.

La peur des autres Christophe André – Patrick Légeron
Pourquoi avons-nous le trac ? Quelles sont les situations sociales les plus intimidantes Pour la plupart d’entre nous ? A partir de quand la timidité devient-elle phobie sociale ? Christophe André et Patrick Légeron expliquent toutes les formes que peut revêtir l’anxiété sociale. Ils vous aident à faire la différence entre ce qui est normal et ce qui l’est moins. Ils proposent des solutions concrètes.

L’estime de soi Christophe André – François Lelord
S’aimer pour mieux vivre avec les autres
Lorsqu’on ne s’estime pas, on est rarement heureux. On doute de soi, on ne fait pas toujours les bons choix, on se sent vulnérable dans l’adversité. Ce livre vous permet de comprendre comment l’estime de soi se construit dès l’enfance, se développe à l’adolescence, puis influence de manière déterminante votre vie sentimentale, conjugale, professionnelle.

Comment gérer les personnalités difficiles François Lelord – Christophe André
L’anxieux qui vous harcèle, le paranoïaque qui prend tout comme une offense, l’obsessionnel qui se perd dans les détails au détriment de l’essentiel, le narcissique qui tire la couverture à lui, le dépressif qui vous accable de son inertie : tous perturbent votre vie quotidienne, au travail, à la maison, en famille…Ce livre vous propose de mieux les comprendre pour mieux les gérer.

La famille, comment s’en dépêtrer ?
John Cleese – Robin Skynner
Un livre tout à fait sérieux et plein d’humour pour comprendre simplement comment ça marche dans la famille et comment en réchapper pour mieux vivre avec.

Comment être un névrosé heureux ?
John Cleese – Robin Skynner
A la maison comment vous comportez-vous ? Jusqu’où poussez-vous la folie dans vos relations amoureuses ? Et avec vos amis ? Vos voisins ? Dans quel univers professionnel êtes-vous le plus à l’aise ? Bref, que recherchez-vous dans la vie ? L’équilibre ou le chaos ? Quoi de mieux qu’un psychiatre de renom, aidé d’un comique anglais, pour vous permettre d’évaluer l’étendue des dégâts et, éventuellement, d’envisager quelques menus accommodements.

Un merveilleux malheur
Boris Cyrulnik
« On s’est toujours émerveillé devant ces enfants qui ont su triompher d’épreuves immenses et se faire une vie d’homme, malgré tout. Le malheur n’est jamais pur, pas plus que le bonheur.
Un mot permet d’organiser le mystère de ceux qui s’en sont sortis. C’est celui de résilience, qui désigne la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l’adversité. »

Les vilains petits canards Boris Cyrulnik
Maria Callas, « la divine », la voix du siècle s’il ne devait en rester qu’une, fut une petite fille dépérissant de carences affectives dans un dépôt d’enfants immigrés de New York… arbara, meurtrie par un viol paternel et persécutée pendant la guerre, a su chanter sa vie et chacun la fredonne… eorges Brassens, mauvais garçon, dut à son professeur de troisième la découverte de la poésie qui donna une autre issue à sa révolte… Ces cas de résilience sont célèbres. Mais Boris Cyrulnik décrit ici ce que pourrait être chacun d’entre nous. Il nous montre comment ce processus se met en place dès la petite enfance, avec le tricotage des liens affectifs puis l’expression des émotions.

La répétition des scénarios de vie Jean Cottraux
Pourquoi recommence-t-on les mêmes erreurs ? Pourquoi reproduit-on les mêmes histoires ? Qu’est-ce qui nous pousse à répéter un « scénario » de vie qui ne nous convient pas ? Jean Cottraux montre comment par fidélité à certains schémas mentaux, nous devenons, sans le savoir, prisonniers d’un rôle et d’un personnage : en tombant systématiquement amoureux de la mauvaise personne ; en nous obstinant dans une voie qui n’est pas la nôtre ; en multipliant les conflits, les conduites à risques.

La force des émotions
François Lelord – Christophe André
Comment rester maître de ses émotions ? Comment mieux comprendre celles des autres, sans brimer les siennes ? Pour chacune de nos grandes émotions, la joie, la colère, la tristesse, la jalousie, la honte, l’amour… voici du nouveau et des conseils pour mieux les comprendre et les exprimer. Apprenez à faire de vos émotions une force.

Les Nourritures affectives Boris Cyrulnick
Ce livre examine, depuis le stade fœtal jusqu’à la vieillesse, les pathologies affectives qui sont à l’origine des troubles de socialisation des individus et donc des maux les plus flagrants de nos sociétés : violence, racisme, transgressions sexuelles. Il montre en particulier comment la promiscuité ou l’absence provoquent la fusion ou la carence affective, empêchent les individus de socialiser leurs émotions dans des rituels et les poussent au passage à l’acte.

Vivre Heureux Christophe André
Psychologie du bonheur
Nous avons parfois du mal à nous sentir heureux…
Où chercher alors le bonheur ?
Et surtout, peut-on apprendre à être heureux ?
Ce livre très concret vous permet de faire le point sur vos aptitudes au bonheur et vous offre les clés pour bâtir peu à peu une vie plus heureuse.

  • Editions Le Jour :

La culpabilité Lewis Engel – Tom Ferguson
Bon nombre de nos problèmes psychologiques s’enracinent dans la culpabilité que nous éprouvons inconsciemment à l’égard des êtres qui nous sont les plus chers. Si vous avez tendance à endosser ainsi les problèmes du monde entier ou à vous sentir obligés de combler les attentes de tous et de chacun, cet ouvrage vous propose divers moyens d’identifier les causes d’un tel comportement et de vous en libérer avant qu’il n’entrave sérieusement votre épanouissement personnel.

Le pouvoir créateur de la colère Harriet Goldhor Lerner
La colère a sa raison d’être et nous avons le droit de l’éprouver.
L’auteur analyse de façon brillante les mécanismes qui sont à la source des frustrations féminines et explique comment ces insatisfactions engendrent deux types d’attitudes : d’un côté, « les pestes » qui explosent, de l’autre, les « bonnes pâtes » qui retournent leur colère contre elles-mêmes.

La fille de son père Linda Schierse-Léonard
Guérir la blessure dans la relation père-fille.
Ce livre remarquable sur les relations père-fille, est écrit dans la même perspective que le très beau livre de Guy Corneau, Père manquant, fils manqué. Le père constitue, pour la femme, la première expérience du masculin. Il procure à sa fille un modèle idéal qui va lui permettre de se situer par rapport aux hommes.

Lâcher prise Guy Finley
Voilà un livre essentiel. Qu’il s’agisse de politique internationale, de problèmes d’environnement ou de la querelle que nous venons d’avoir avec votre conjoint, nous avons de plus en plus l’impression que notre vie échappe à notre contrôle. Cet ouvrage nous propose des solutions. Il n’y a qu’une chose que nous devons, que nous pouvons contrôler : notre façon de réagir aux évènements. Pour exercer ce contrôle, une seule méthode : LACHER PRISE.

  • J.C. Lattès :

Le déclic libérateur Marthe Marandola – Geneviève Lefebvre
Vous est-il arrivé de comprendre subitement quelque chose d’important concernant votre vie ? D’un seul coup, ça fait tilt : « Ah ! oui, c’est ça ! » « Mais bien sûr c’est l’évidence ! » Déclic libérateur, révélation intuitive : c’est la prise de conscience soudaine. Quel est ce phénomène mystérieux ? Des hommes et des femmes racontent pour la première fois, cette minute où ils ont saisi une chose essentielle pour eux.

Ces loyautés qui nous libèrent Catherine Ducommun-Nagy
Qu’est-ce que la loyauté ? Ce terme évoque la fidélité, l’obéissance aux règles, la capacité à tenir ses engagements. Dans notre vie quotidienne et familiale, avec nos amis, chaque jour, on réclame d’être loyaux. Mais qui mérite notre loyauté ? Comment s’exerce-t-elle ? Pourquoi restons-nous loyaux envers des mauvais parents, des amis toujours plus exigeants ou des groupes dont les buts sont destructeurs ?
En dehors de toute considération morale, l’auteur montre que, loin de faire obstacle à notre liberté, la loyauté est au contraire une force. Une force à apprivoiser. Les liens tissés avec notre entourage peuvent permettre à chacun d’entre nous de se construire, de s’affirmer et, surtout, d’apprendre à vivre de manière autonome. Parce que nous ne pouvons pas vivre sans les autres….

Au cœur des émotions de l’enfant
Isabelle Filliozat
Un livre très concret qui, puisant des exemples dans le quotidien, vous aidera à accompagner votre enfant vers l’autonomie, à retrouver le contact avec votre propre enfance et à aller vers davantage d’harmonie familiale.

L’intelligence du cœur Isabelle Filliozat
Après le règne du Q.I., on découvre aujourd’hui l’importance des émotions, essentielles pour communiquer. Il est temps de comprendre nos émotions pour les gérer efficacement. L’urgence es affective. La confiance en soi, la créativité, l’aisance relationnelle et émotionnelle, est l’intelligence de demain.

Que se passe-t-il en moi ? Isabelle Filliozat
Mieux vivre ses émotions au quotidien.
Insensible ou trop sensible, vous ne savez pas gérer vos émotions ? Apprenez à vous en libérer en les libérant.

Leçons de vie Elisabeth Kubler-Ross – David Kessler
Le temps, la culpabilité, le deuil, le pouvoir, le lâcher-prise, le pardon, le bonheur, la colère… En quatorze leçons, la grande dame qui a révolutionné l’approche de la mort, raconte ses découvertes.

Comments are closed.