Bibliographie3

  • Anne Carrière :

Ces enfants malades du stress G.George
Les parents ne sont plus les seules victimes du stress, les enfants commencent aussi à développer les symptômes : inhibition, agressivité, maux de ventre. Un livre argumenté et convaincant, nourri d’exemples parfois dérangeants, qui attire l’attention sur un mal qui , souvent, passe inaperçu chez les petits.

Nos meilleurs défauts
O. Kerjean
A travers le portrait de cinq familles, les agressifs, les orgueilleux, les paresseux, les égoïstes et les complexés, chacun pourra se reconnaître. Jeu de miroirs.

  • Albin Michel :

Vers l’amour vrai Marie Lise Labonté
Se libérer de la dépendance affective
En matière d’amour, nous sommes tous influencés, depuis notre vie intra-utérine jusqu’à nos dernières expériences amoureuses, par l’image du couple que nos parents nous ont donnée et par les croyances de notre entourage familial, social et culturel.
C’est pourquoi nous reproduisons généralement à l’âge adulte les deux modes de fonctionnement les plus répandus : l’amour fusionnel ou l’amour « carapace » dans lequel chacun garde prudemment ses distances « à l’abri » de l’autre.

Qui aime quand je t’aime ? Catherine Bensaid – Jean-Yves Leloup
On parle beaucoup d’amour, on le cherche, on l’attend, on le désire, on le fuit. On espère pouvoir dire un jour « je t’aime » à celle ou celui dont on rêve, ou on le dit déjà à la compagne, ou compagnon de sa vie. Mais sait-on ce que l’on dit quand on dit « je t’aime » ?
Qui est ce « je » qui dit aimer ? Et de quel amour s’agit-il ?

Se guérir grâce à ses images intérieures
Marie Lise Labonté Nicolas Bornemisza
Nous sommes conditionnés depuis l’enfance pour produire des « images intérieures » : des souvenirs d’images, de sons, d’odeurs, de contact… Ce sont des informations que nous enregistrons et qui parfois, négatives, nous empoisonnent.
Pour les comprendre et les transformer en « images de guérison », il faut faire appel à notre guide intérieur, notre Inconscient, prêt à nous conseiller, nous aider, nous guérir. Grâce à ce livre, vous découvrirez comment ouvrir les portes de ce fascinant monde intérieur afin de retrouver plaisir de vivre, capacité d’aimer et de s’aimer, confiance en soi.

Vérités et mensonges de nos émotions Serge Tisseron
Après avoir longtemps inspiré la méfiance, les émotions apparaissent aujourd’hui comme un ultime refuge et un gage d’authenticité.
Il y en a que nous nous cachons à nous-mêmes, d’autres que nous nous interdisons d’éprouver parce que nous en avons un jour reçu l’ordre, et d’autres encore que nous croyons les nôtres, mais qui ont été introduites en nous comme un corps étranger. Ainsi, lorsque nous sommes anxieux, tristes ou effrayés par la vie, ce n’est pas forcément « nous ».
Nous pouvons nous défaire des émotions qui ne nous appartiennent pas et accueillir celles qui correspondent à notre propre façon d’être au monde.

Que serait « je » sans « toi »? Gérard Séverin
« La liberté, ça se prend, l’autonomie ça s’apprend », annonce Gérard Séverin, psychanalyste.
Ce spécialiste de l’enfance a autrefois collaboré avec Françoise Dolto et s’inspire de sa pensée pour aborder les grands thèmes de l’éducation : comment aimer son enfant sans faire de lui « l’enfant-roi » ?

La peur de guérir
Patrick Delaroche
Un patient reste parfois des années sur le divan sans que des progrès surviennent, ou pire, qu’apparaissent de nouveaux symptômes. A l’aide d’exemples concrets, l’auteur propose de nouvelles voies pour affronter cette peur de quitter la souffrance psychique.

  • Bayard :

Des hommes qui aiment Susan Edwards
Faut-il désespérer de la gent masculine ? Cyniques, menteurs, tricheurs, légers, insensibles, les hommes ? Rien n’est moins sûr. Ce livre donne la parole aux hommes qui ont le courage d’aimer, de laisser parler leurs sentiments.
Un voyage au cœur de la sensibilité masculine.

  • Inter-Editions :

Estime de soi, confiance en soi Josiane de Saint Paul
Croire en soi, s’aimer, s’apprécier : pourquoi est-ce si difficile ?
Dans ce livre, l’auteur nous parle à cœur de deux éléments essentiels de notre épanouissement : notre estime personnelle et la confiance que nous nous portons. Toute vie heureuse et plein repose, consciemment ou non, sur ces deux piliers.

Comprendre et pratiquer l’ennéagramme
Philippe Halin
9 chemins vers le meilleur de soi et des autres Jacques Prémont
L’ennéagramme fait partie des outils de personnalité dont le succès va grandissant. Issu des traditions spirituelles anciennes, validé depuis par la science psychologique, il permet à chacun d’identifier les diverses facettes de sa personnalité et de mieux percevoir celles des autres. Il favorise l’évolution personnelle et la compréhension d’autrui. C’est pourquoi ce livre enrichit la description classique de l’ennéagramme d’une approche évolutive. Elle permet au lecteur de percevoir comment ses tensions intérieures, ses paradoxes, ses hésitations, les risques qu’il ose prendre ou pas, sont révélateurs de ce qu’il cherche à être.

L’A.B.C. des émotions Claude Steiner
Développer son intelligence émotionnelle
Nous avons tous appris à lire et à écrire correctement. Mais respectons-nous les règles de la grammaire particulière des émotions ? Ce livre nous invite à prendre conscience de l’importance de cet alphabet de tous les jours qui nous relie aux autres. Il nous montre avec simplicité et pertinence comment l’intelligence émotionnelle est notre premier pas vers la reconnaissance des sentiments (les nôtres et ceux des autres), la maîtrise de leurs expressions et de leurs effets. Il nous libère de la peur et du malaise que nous ressentons parfois devant la puissance des émotions et nous en restitue la force.

Du désir au plaisir de changer
Françoise Kourilsky-Belliard
Cet ouvrage développe une idée salutaire et féconde : toute résistance au changement est un facteur de réussite qui s’ignore. L’auteur démontre ici avec force, comment faire basculer au profit du changement, l’énergie mise à le contrecarrer.

  • Ramsay :

Le choc amoureux Francesco Alberoni
Qu’est-ce que tomber amoureux ? C’est l’état naissant d’un mouvement collectif à deux. Cette définition nous guide dans ce court voyage à travers un territoire que nous connaissons tous, car tous nous avons directement vécu l’expérience de l’amour, qui reste pourtant énigmatique et insaisissable. Cette définition pose le problème de tomber amoureux d’une façon nouvelle et le situe dans une optique différente de celle à laquelle nous ont habitués la psychologie, la sociologie et même l’art.

  • Pocket :

Il m’a tuée Maryse Vaillant
Au cœur des secrets de famille
Maryse Vaillant nous montre la voie pour cesser de porter la valise de nos parents, se libérer du passé afin d’inventer une existence qui nous convienne.
Un plaidoyer pour la vie qui triomphe malgré les blessures.

Femmes sous emprise
Marie-France Hirigoyen
Les ressorts de la violence dans le couple
Les agressions physiques dans le couple n’arrivent pas soudainement. Bien avant les bousculades et les coups, il y a une escalade de comportements abusifs et d’intimidations. La pire violence n’est pas la plus visible. Si les femmes ne partent pas, c’est qu’elles ont été piégées, mises sous emprise.
Marie-France Hirigoyen, à partir de nombreux exemples, analyse les ressorts au sein du couple, car il faut comprendre pour agir.

Le harcèlement moral Marie-France Hirigoyen
Il est possible de détruire quelqu’un juste avec des mots, des regards, des sous-entendus : cela se nomme violence perverse ou harcèlement moral.Pour déstabiliser et détruire, les armes de la malveillance, de la manipulation et de la persécution sont innombrables. La loi du plus fort règne le plus souvent dans la famille, l’entreprise, la société. Comment comprendre, analyser, vaincre le harcèlement psychologique ?

  • Aubier :


C’est pour ton bien
Alice Miller
Racines de la violences dans l’éducation des enfants. Un ouvrage essentiel.

  • Grasset :

L’euphorie perpétuelle Pascal Bruckner
Essai sur le devoir de bonheur
J’appelle devoir de bonheur cette idéologie qui pousse à tout évaluer sous l’angle du plaisir et du désagrément, cette assignation à l’euphorie qui rejette dans l’opprobre ou le malaise ceux qui n’y souscrivent pas. Perversion de la plus belle idée qui soit : la possibilité accordée à chacun de maîtriser son destin et d’améliorer son existence.

  • Fayard :

La solution intérieure Thierry Janssen
Vers une nouvelle médecine du corps et de l’esprit.
De plus en plus de gens recourent aux « médecines alternatives et complémentaires ». Du coup, la science s’y intéresse de près et invente de nouveaux modèles pour expliquer la santé, la maladie et la guérison.
Ainsi, l’effet placebo n’est plus considéré comme une anomalie mais plutôt comme la preuve d’une réelle influence de la pensée sur la santé. La psycho-neuro-immunologie dénonce les dangers du stress et insiste sur le bénéfice des émotions positives. La relaxation, la méditation, l’hypnose sont étudiées dans les laboratoires de neurosciences. Les massages et la réflexologie se révèlent efficaces pour stimuler l’immunité…
A travers ces passionnantes découvertes et le témoignage de son expérience médicale et psychologique, Thierry Janssen nous rappelle que chacun de nous possède d’importantes capacités de prévention et de guérison. Qu’allons-nous faire de cet immense potentiel ? Continuer à nous protéger en produisant et en consommant toujours de remèdes extérieurs ? Ou bien puiser dans nos ressources propres et nous fortifier en respectant le fragile équilibre entre le corps et l’esprit ?

Le bonheur d’être soi Moussa Nabati
A travers de nombreux témoignages, Moussa Nabati montre que le seul vrai obstacle empêchant l’adulte de goûter au bonheur provient de sa difficulté à oser être lui-même. La raison principale en est la présence en lui d’une dépression souvent inconsciente qui affecte son enfant intérieur. Il se vit de ce fait coupable et indigne d’être heureux.
Etre soi, cela veut dire s’aimer, se respecter, en jouissant d’un psychisme autonome, différencié des autres mais relié à ses origines et à son passé. Cela permet de ressentir, de choisir, de désirer et de s’exprimer en son nom propre, pour son compte, à sa vraie place.

Frères et sœurs, une maladie d’amour Marcel Rufo
Pour ce pédopsychiatre, l’amour fraternel serait une grande illusion et la rivalité familiale, souvent constructive. Marcel Rufo aime bousculer les idées reçues.

  • Jouvence :


Victime, bourreau ou sauveur : comment sortir du piège ?
Christel Petitcollin
A chaque fois que vous vivez une relation négative, décourageante et frustrante, il y a fort à parier que vous vous êtes fait entraîner dans un jeu de triangle. Même s’il n’y a rien de drôle, le terme de jeu est adéquat car ces situations négatives sont étrangement standard et obéissent à des règles quasiment immuables.

La colère, cette émotion mal-aimée
Serge et Carolle Vidal-Graf
Deux Gestalt-thérapeutes se basent sur les techniques de la « communication non-violente » pour montrer comment il est possible d’exprimer ses émotions sans haine.

  • Gallimard :

Les images, les mots , le corps Françoise Dolto Et Jean-Pierre Winter
Cet entretien avec Françoise Dolto a été réalisé en 1986 par le psychanalyste Jean-Pierre Winter. Publié pour la première fois, il permet un retour au véritable enseignement de cette grande dame.

  • Marabout :

Etre la fille de sa mère et ne plus en souffrir Patricia Delahaie
Bien des femmes souffrent de la relation avec leur mère. Très investie dans son rôle d’accompagnatrice, l’auteur s’appuie sur de nombreux témoignages pour nous montrer comment il est possible de sortir des situations de conflit.

  • Nathan :

La femme seule et le Prince Charmant Jean-Claude Kaufmann
De plus en plus de femmes vivent seules. Beaucoup affirment qu’elles sont ainsi plus heureuses,
plus libres. Pas si sûr car, en secret, elles attendent l’homme de leurs rêves.

  • Syros :


Les mots sont des fenêtres
Marshall B. Rosenberg
(ou bien ils sont des murs)
Une communication de qualité entre soi et les autres est aujourd’hui une des compétences les plus précieuses. Bien plus qu’un processus, c’est un chemin de liberté et de lucidité qui nous est ici proposé.

  • Aux éditions EDLM :

C’est grave, Docteur ? Martin Winckler
Martin Winckler explore ici toutes nos zones de souffrance, des pieds à la tête, en apportant son propre éclairage psychologique. Il explique la nécessité d’établir une véritable communication entre le patient et le médecin pour donner à la guérison toutes ses chances.

  • Nil Editions :

Pourquoi l’amour ne suffit pas Claude Halmos
L’enfant n’est pas « naturellement » apte à vivre avec ses semblables et il ne découvre pas tout seul le mode d’emploi de la vie humaine. Il se construit et a pour ce faire besoin des adultes ; l’éducation est le support essentiel de sa construction. Aimer un enfant ne peut donc, comme on le croit trop souvent aujourd’hui, se limiter à éprouver pour lui de l’affection. Claude Halmos démontre que la vision d’un amour parental réduit aux sentiments a des conséquences graves pour les enfants, pour leurs parents, mais aussi pour toute la société. Elle pose, dans le langage clair qu’on lui connaît, les bases d’une véritable réflexion sur l’amour parental. Et donne ainsi à tous les parents les moyens de comprendre ce qu’aimer un enfant
veut dire.

Parler c’est vivre Claude Halmos
Chacun reste emmuré dans sa souffrance, persuadé qu’elle n’est pas assez noble pour être partagée et, surtout, qu’elle n’a pas de véritable raison d’être. Cette certitude est si forte que même dans le cabinet d’un thérapeute, quand on s’autorise à en franchir la porte, on s’excuse souvent de ses plaintes et de ses pleurs. Pourquoi est-il si difficile de parler de sa souffrance ? Pour des raisons qui tiennent parfois à l’histoire de chacun. Il est des familles où l’on apprend, dès l’enfance, qu’il faut “tenir” quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coûte, où l’on n’a pas le droit d’exprimer des sentiments et parfois même d’en éprouver ; des familles où hésiter suscite un blâme, où échouer équivaut à une faute impardonnable. Autant de questions que chacun tourne et retourne dans sa tête sans oser en parler et auxquelles Claude Halmos répond ici.

Plaidoyer pour le bonheur
Mathieu Ricard
Il y a mille conceptions du bonheur. Plus celle de Mathieu Ricard, celle du boudisme. Non, pas à la liberté d’action, de mouvement et d’opinion, mais la liberté intérieure, l’affranchissement du “moi” et du “mien”, de l’être asservi et de l’”avoir” envahissant, de cet égo qui rentre en conflit avec de qui lui déplaît et tente désepérément de s’approprier ce qu’il convoite. Savoir trouver l’essentiel et ne plus s’inquiéter de l’accessoire… Un livre précieux.

  • Oh ! Editions :


Laisse-moi te raconter. les chemins de la vie
Jorge Bucay
Un jeune homme qui souhaite en savoir davantage sur lui-même va consulter Jorge, un personnage hors du commun, qui à chaque rencontre lui offre une nouvelle histoire.
Au fil des contes, de la fable de l’Eléphant enchaîné à celle du Trésor enterré, Jorge nous amène à mieux retrouver les trésors cachés au fond de nous.
Autant de récits métaphoriques et de paraboles édifiantes qui nous font voyager aux quatre coins du monde pour nous atteindre au plus profond de nos cours.

Comments are closed.